Texte d’orientation de 1978

Rémi DUVERT

.

TEXTE_d_orientation_APMEP_1978.pdf

.

Dans le prolongement des chartes de Chambéry et de Caen

SOMMAIRE

I. Préambule
II. 1968-1978
III. Finalités et objectifs
IV. La formation des maîtres
V. Organisation scolaire, expérimentation, recherche.
VI. Formation permanente des non-enseignants
VII. Relations avec les autres organismes ou associations
VIII. Bibliographie

Extrait (Préambule)

 Lors des Journées Nationales de Rennes (Septembre 76) le Bureau National a jugé venu le temps d’une nouvelle réflexion d’ensemble sur la politique et l’action de notre association. Dés octobre, avec l’appui unanime du Comité National, il a engagé les Régionales à se lancer dans ce travail. Les 5 et 6 mars 77 à Paris, 60 collègues, membres du Comité ou représentants mandatés de leur Régionale ont mis au point un premier texte paru dans le Bulletin n° 308 et soumis à la consultation des adhérents et plus particulièrement des Régionales durant le troisième trimestre scolaire.

 Initialement, ce travail devait déboucher sur une nouvelle charte dont le texte aurait été soumis globalement au vote des adhérents. Or, bien que les différentes étapes de ce travail aient permis de nombreux débats et contributions, nombreux sont ceux qui, soit par leur Régionale, soit à l’Assemblée Générale de Limoges, soit individuellement, ont demandé un nouveau délai pour la rédaction définitive. La Charte de Chambéry a été rédigée par une petite équipe en quelques jours, la Charte de Caen essentiellement au cours d’un séminaire. Jamais une charte de l’A.P.M. n’a donc donné lieu à un débat aussi long et aussi approfondi. Cela est probablement le signe d’une évolution de beaucoup de nos adhérents dans la prise de conscience des problèmes de l’enseignement et des choix qu’ils impliquent. On ne peut que s’en réjouir.

 Le Bureau National propose donc aujourd’hui au Comité National un texte encore ouvert. Appelons- le provisoirement "texte d’orientation". Un délai supplémentaire est ainsi offert à ceux qui voudront approfondir certaines parties avant de le fixer plus solennellement sous forme de charte.

 Mais, dès à présent, le Bureau désire disposer, pour sa ligne de conduite et face à ses interlocuteurs, d’un texte ayant reçu l’assentiment du Comité National. C’est ce qui explique la procédure que nous avons adoptée.

 Le Bureau National
 Novembre 1977