Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Les éditoriaux » Editorial du Bulletin 507
  APMEP   Editorial du Bulletin 507

Article du bulletin 507

En route vers 2014 !

EGGER Bernard

- 16 janvier 2014 -

Le quatrième trimestre de 2013 a été riche en évènements divers.

Comment ne pas penser à PISA et aux commentaires aussi variés que contradictoires qu’on a pu lire à son propos ? Nous nous laissons le temps de la réflexion pour ne pas y aller de notre petit discours convenu. Les biais de l’enquête PISA ont maintes fois été analysés, mais elle semble confirmer quelques phénomènes dont l’APMEP a déjà parlé : la fragilité de l’enseignement primaire et le caractère beaucoup trop inégalitaire de notre école. Comme le dit Camille Peugny dans son livre « Le destin au berceau  », notre école n’est pas méritocratique, elle est simplement élitiste. La différence est d’importance. Le premier degré est l’une des priorités du bureau qui s’est constitué en juillet dernier. La désignation d’une professeure des écoles comme vice-présidente de notre association est un message fort. Ses qualités et ses compétences nous seront bien utiles pour mener à bien un rapprochement indispensable avec nos collègues du primaire. Les dernières journées nationales ont vu l’apparition d’une séance de « questions d’actualité » consacrée au premier degré. Parallèlement, les commissions « collège » et « premier degré » ont engagé une stratégie prometteuse de travail en commun.

L’autre moment fort a été la sortie du film « Comment j’ai détesté les maths ».
Voilà un documentaire qui restera sans aucun doute pendant longtemps une référence. Les avis ont été partagés, la plupart ont été favorables. Ce film a permis d’engager de nombreux débats avec un public un peu moins restreint que celui des praticiens des mathématiques. Il sera une transition pour l’année 2014, puisque nous le retrouverons à l’honneur durant la semaine des maths, dans de nombreux endroits, et bien sûr à Paris, le 22 mars en clôture de cette semaine, pour une manifestation qui réunira avec l’APMEP de nombreux partenaires dont les sociétés savantes, l’ADIREM, Animath, et bien d’autres.

La transition entre 2013 et 2014, c’est aussi nos vidéoconférences et les partenariats que j’ai été amené à signer avec Texas Instruments et Hewlett Packard.
C’est une grande première pour notre association. D’autres suivront bientôt. Casio en premier lieu, et sans doute le Crédit Mutuel Enseignant bien vite. Ces partenariats vont connaître leur grand début en janvier au travers de quelques vidéoconférences.

2013 a été aussi l’année des MOOC, les Massive Open Online Course, ces cours à distance dont la Khan Academy est un piètre avatar. Un jour ou l’autre, des organismes privés proposeront ces cours en les faisant payer. S’engager dans une réflexion sur ce que l’on appelle bien mal à propos « la pédagogie inversée », est une tâche que nous pouvons et nous devons mener.

Elle n’est pas la seule. Des réformes de programmes nous attendent. Des questions ont été soulevées par le rapport PISA (dont la pertinence est sans doute à examiner). Combinées avec la question soulevée par l’Inspection Générale sur l’attractivité des maths, elles vont sans doute influencer les prochains contenus et sans doute les pratiques.

L’APMEP doit anticiper ces changements, les influencer si possible. Notre association aura besoin de forces encore plus grandes. Il lui faudra chercher d’autres partenariats. Nous envisageons de voir dans quelle mesure nous ne pourrions pas obtenir du ministère une aide sous la forme d’heures de décharge.

2014 sera encore une année importante. Elle verra probablement l’arrivée tant attendue de notre nouvelle base d’adhérents, et des possibilités de paiement et d’adhésion en ligne. Nous en attendons beaucoup. Nous allons profiter de ces mutations pour réfléchir à des modifications de notre site, pour qu’il prenne une nouvelle dimension, qu’il devienne une référence pour tous les enseignants du primaire à l’université qui ont à faire avec les mathématiques.

Alors bonne année 2014 à l’APMEP et à tous ses adhérents.

 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente