Accueil » Publications » Le Bulletin Vert » Vers le centenaire » Relations internationales : Accord (...)
  APMEP   Relations internationales : Accord de coopération entre la PAYM et l’APMEP

Article du bulletin 490

Serge Petit

Serge Petit

En décembre 1991 naissait la Communauté des États Indépendants, la CEI.
De feu l’URSS renaissait ainsi la Russie et l’Association des Professeurs de Mathématiques de Russie, PAYM, souhaitait nouer des contacts avec des associations étrangères. Elle a donc pris contact avec l’APMEP et souhaité que celle-ci envoie un de ses représentants à son premier congrès qui devait se tenir à l’automne 1992 à Pavlovsk, village situé non loin de la ville de Barnaoul dans l’Altaï.

Serge Petit, alors membre du Bureau, est désigné-volontaire pour participer à ce congrès. Il en revient riche d’une expérience humaine forte et porteur d’une idée de projet de coopération décentralisée qu’il souhaitera mettre en place.

Les décisions sont rapidement prises tant au sein de l’Ambassade de France à Moscou, qui soutiendra le projet, qu’au sein des deux associations. Un projet de coopération engageant les deux associations pour trois ans est signé le vendredi 9 avril 1993. Ce projet visait essentiellement la formation de professeurs français et russes par des stages croisés. Pendant trois années, une vingtaine de professeurs russes ont été reçus au printemps par des correspondants français et, en retour, les professeurs français étaient invités en Russie à l’automne suivant. L’accueil des correspondants était fondé sur la réciprocité. Après une courte visite de Paris, les participants russes se dispersaient rapidement dans toutes les provinces française et, de manière symétrique, à chaque automne, les participants français marquaient de leur présence l’ensemble du territoire russe jusqu’aux contrées les plus éloignées.

Deux professeurs russes ont alors participé aux journées nationales pendant trois ans depuis Evgueny Bounimovitch à celles de Strasbourg en 1992.

Cette coopération a également permis la participation de deux collègues français à un colloque organisé à Novgorod en octobre 1994 et l’organisation à l’automne 1995 d’un stage de formation continue pour une quarantaine de formateurs russes sur le thème de l’enseignement des probabilités à Kalouga.

Grâce à l’appui de l’APMEP, de nombreux stagiaires PE2 de l’IUFM d’Alsace ont pu participer à des échanges analogues, mais cette fois avec des futurs professeurs de français russes. Un stage de formation continue portant sur l’enseignement des mathématiques à l’école primaire a également été organisé à Barnaoul pendant deux semaines.

Ce projet, d’une durée de trois ans n’a pas été reconduit malgré une évaluation très positive des participants, le Ministère français des affaires étrangères souhaitant alors apporter son soutien à d’autres actions.

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)
 Accueil   Plan du site   Haut de la page   Page précédente