Association femmes et mathématiques

- 8 mars 2007 -

Le site de l’association

Ses principaux objectifs sont :

- Agir pour la promotion des femmes dans le milieu scientifique et plus spécifiquement mathématique.

- Encourager la présence des filles dans les études mathématiques et plus généralement scientifiques et techniques.

- Etre un lieu de rencontre entre mathématiciennes et enseignantes de mathématiques.



Quelques annonces

1) Les sociétés savantes de mathématiques et l’association femmes et mathématiques organisent une demi-journée de lancement du :

« Zoom sur les métiers des mathématiques » à l’Ecole Nationale de Chimie, Physique et Biologie 11 rue Pirandello - 75013 - Paris le mercredi 28 mars de 14 h à 16 h 30.

PDF - 36.5 ko
Programme

Lire la suite


2) L’association Femmes et Sciences, en partenariat avec les associations femmes et mathématiques et Femmes Ingénieurs, a réalisé un livret qui pourrait servir d’outil aux enseignant-e-s pour lutter contre les idées reçues sur les études et l’orientation des filles et des garçons.

« Femmes et sciences… au-delà des idées reçues. Téléchargement du livret et sa couverture

Lire la suite



suite de l’annonce 1

Nous avons prévu des témoignages de trois des personnes interviewées dans le zoom et une table-ronde avec quelques responsables de grosses entreprises qui embauchent des jeunes après des études de maths.

Nous invitons les lycéen-ne-s et collégien-ne-s, les étudiant-e-s, les parents, les inspecteurs/trices, les enseignant-e-s, les responsables de l’orientation et de la formation et des journalistes.

Cette brochure présente une galerie d’une vingtaine de portraits de jeunes femmes et hommes récemment engagés dans la vie active dans des métiers essentiellement hors enseignement et recherche universitaire - pour lesquels une formation mathématique de base joue un rôle fondamental. La brochure se trouve sur notre site ou sur le site de la SMF ou de la SMAI, elle peut être consultée et/ou téléchargée.

Ont contribué au financement de la brochure : le Ministère de l’Éducation Nationale, la Région Haute-Normandie, l’INRIA, Rennes Métropole, Bertin Technologies, Sofinnova, ILOG, la Fédération de Recherche en Sciences Mathématiques (Paris), l’École Doctorale des Sciences Mathématiques de Paris-centre, l’INRA, Bouygues SA, IMACS.

Bien cordialement. V.Slovacek-Chauveau

présidente de femmes et mathématiques

Prière de bien vouloir confirmer votre présence dès que possible : soit par courrier électronique (fetm@ihp.jussieu.fr) soit en envoyant le coupon ci-dessous à l’Institut Henri Poincaré avant le 24 mars 2007.


Lancement Zoom sur les métiers des mathématiques

mercredi 28 mars de 14 h à 16 h 30

à l’Ecole Nationale de Chimie, Physique et Biologie

11 rue Pirandello - 75013 - Paris (métro Gobelins)

Nom et prénom :

Organisme :

Ne pourra pas venir :

Sera présent-e :

Viendra accompagné-e d’un groupe d’élèves :

Nombre :

Niveau :

du :









suite de l’annonce 2

Ce document sera également utile aux responsables de l’orientation, aux parents, et aux partenaires des entreprises attentifs à défendre les valeurs d’égalité des chances entre les sexes. Il a été réalisé avec le soutien de la région Ile-de-France, ainsi que de la Mission pour la parité dans la recherche et l’enseignement supérieur du ministère de la recherche, du Fonds social européen, de la Mairie de Paris et de la Fondation d’entreprise EADS.

Le trop faible nombre de jeunes, et particulièrement de filles, qui souhaitent s’orienter vers les études supérieures scientifiques et techniques, est un problème reconnu depuis une vingtaine d’années, mais qui prend une actualité particulière dans un contexte de désaffection des sciences et de départ à la retraite de la génération des « baby-boomers ». Or ces études, quel que soit le niveau (bac +2, ou bac +5, ou bac +8) mènent à des diplômes reconnus sur le marché du travail et à des métiers valorisés.

Il convient d’agir auprès non seulement des jeunes filles, mais aussi de celles et ceux qui les influencent, parents, professeurs, responsables de l’orientation … qui, en tant que citoyennes et citoyens, peuvent refléter les stéréotypes et les préjugés de notre société. Le livret débute par un état des lieux détaillé, visant à une prise de conscience du problème. Puis, après un bref historique on montre qu’il n’existe aucun fondement biologique aux différences d’orientation entre filles et garçons. Nous poursuivons en analysant les stéréotypes liés aux disciplines et plus généralement les stéréotypes de sexe et ceux liés à la représentation des métiers. Nous présentons ensuite la situation des femmes dans les professions scientifiques et techniques en France. Nous proposons au corps enseignant, et plus largement au monde éducatif, des pistes d’actions concrètes. Enfin, quelques portraits de femmes scientifiques d’hier et d’aujourd’hui fournissent des exemples d’apports des femmes aux sciences et aux techniques. Nous espérons contribuer ainsi à encourager les filles à s’engager dans les études et les métiers scientifiques et techniques : elles y trouveront de nombreuses satisfactions et la société compte sur elles !