Adhérer ou faire un don

Bilan de la situation des filles dans les filières scientifiques et en MAE

Françoise Mariotti

Résumé de l’article

Malgré la volonté de diversifier l’orientation scolaire des filles et les nombreuses actions qui en ont résulté, un rapport de 1999 conclut qu’aucune amélioration sensible n’est intervenue depuis 15 ans. Il faudrait sans doute commencer la sensibilisation des filles bien avant la classe de Troisième. L’attrait ou la répulsion des élèves pour une filière d’orientation s’explique par le concept des représentations sociales. Or ce concept est particulièrement stable dans le temps. La majorité des filles s’investit dans des domaines reproduisant la fonction maternelle. Les filles et les garçons n’ont pas la même représentation de la science : les filles y associent d’abord la biologie, les garçons citent en premier lieu la physique et la technologie.

- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)