Compte-rendu de la journée de la régionale

La journée de la régionale APMEP d’Aix-Marseille s’est déroulée le samedi 14 avril 2012.

Après un petit déjeuner d’accueil au local, nous avons rejoint l’amphithéâtre Charves pour les deux ateliers qui étaient prévus.

Le premier atelier, animé par Bernard Egger, concernait la simulation de situations probabilistes sur tableur. Les manipulations qu’il nous a montrées devraient permettre aux élèves de mieux appréhender le fonctionnement des lois de probabilités et de comprendre comment à partir de situations totalement aléatoires, on peut dégager des certitudes.

Le second atelier a commencé par une présentation par André Bonnet des numérations anciennes et de la formation des chiffres arabes.

Télécharger le diaporama de l'atelier

Ensuite Annie Broglio est venue présenter le travail effectué avec des élèves sur des tablettes d’argile à la manière des écoles de scribes babyloniennes.

Télécharger le diaporama sur les écoles de scribes

Après être repassés au local pour un déjeuner convivial, nous sommes redescendus vers l’amphi Charves, d’abord pour l’assemblée générale de l’association. Cette réunion a surtout été marquée par la préparation des journées nationales 2013 qui doivent avoir lieu à Marseille du 26 au 29 octobre. À cette occasion nous rappelons que nous aurons besoin de bras pour nous aider à organiser la manifestation ; toute bonne volonté sera la bienvenue ; si vous désirez nous aider, envoyer un mail à Bernard EGGER.

Enfin la journée s’est terminée par la conférence de Christine PROUST qui a passionné son auditoire en nous montrant à travers la lecture des tablettes babyloniennes, le niveau intellectuel étonnant de ce peuple si ancien. Nous rappelons ci-dessous la présentation de sa conférence :

Il y a 4000 ans, on apprenait à lire, à écrire et à calculer dans les écoles de Mésopotamie. On peut aujourd’hui reconstituer cet apprentissage, parfois avec une extraordinaire précision, grâce aux tablettes d’argile exhumées par les archéologues depuis plus d’un siècle dans de nombreux sites de l’actuel Irak. Parmi les restes des anciennes écoles de scribes, on a trouvé des milliers de tablettes écrites par des écoliers. Ces sortes de « brouillons » contiennent des exercices d’écriture, de vocabulaire, de grammaire et de calcul. On a aussi trouvé des listes de proverbes et des textes littéraires témoignant, souvent avec humour, de vie quotidienne dans les écoles de scribes. Je présenterai et commenterai des images de tablettes scolaires conservées dans les musées du Louvre, d’Istanbul, de Iéna et de Damas et je montrerai comment l’historien d’aujourd’hui peut recueillir des quantités d’informations par l’observation attentive de ces restes d’activités scolaires. On suivra ainsi pas à pas le cursus de formation des scribes mésopotamiens, depuis l’apprentissage de l’écriture, des nombres et des unités de mesure jusqu’à la littérature et à la résolution des problèmes mathématiques. Cette promenade devrait fournir des idées d’activités en classe de mathématiques.