Adhérer ou faire un don

Construire ses Connaissances en Sciences Expérimentales

adapté au cycle 3 de l’École Élémentaire ; Fascicule 1 : le ciel et la Terre

- 31 mars 2009 -

par F. PADILLA, G. SOUM, V. FRÈDE et C. BUTTO.

Cépaduès-éditions, novembre 2008, 72 pages, en 17 × 24.

ISBN : 978.2.85428.860.5

Rédigé par une équipe de collègues toulousains groupés au sein de l’Irem, cet ouvrage constitue le premier fascicule d’une collection destinée aux Professeurs des Écoles pour enseigner la Physique et la Technologie au Cycle 3.

Véritable outil de travail, il comporte :
- des expériences détaillées et la liste du matériel nécessaire,
- des analyses dégageant les connaissances à acquérir,
- des conclusions et des compléments.

Les deux fascicules suivants concerneront Les objets techniques et La matière et l’énergie.

Le cours est découpé en seize leçons quasi autonomes regroupées autour de quatre thèmes (les astérisques (*) précisent les leçons hors- programme) :

LA TERRE
- Quelle est la forme de la Terre ?
- La Boussole et les points cardinaux.

LA TERRE ET LE SOLEIL
- Lumières et ombres.
- Le Gnomon.
- Rotation de la Terre sur elle même. Cycle des journées et des nuits.
- Variation de la durée de la journée au cours des saisons.
- * Variation de la course du Soleil au cours des saisons.
- * Mouvement de la Terre autour du Soleil. Explication de l’alternance des saisons.

LES PLANÈTES ET LE SOLEIL (SYSTÈME SOLAIRE
- Mouvement des Planètes autour du Soleil.
- Modélisation du Système Solaire.
- * L’Univers.

LA TERRE, LA LUNE ET LE SOLEIL
- Observation de la Lune pendant une nuit.
- Observation des phases de la Lune pendant un mois.
- Mouvement de la Lune autour de la Terre et explication des phases de la Lune.
- * Éclipses de Soleil ou de Lune.
- * Mesure de durées à partir du Soleil ou de la Lune

Les leçons sont proposées sous forme de fiches en couleur qui fournissent une aide avec des expériences conduisant aux connaissances essentielles ; des photocopies de ces fiches faisant disparaître les réponses imprimées en jaune peuvent être utilisées par les élèves ; certaines leçons se terminent par des compléments.

L’ouvrage est très riche en données astronomiques sur le système solaire et très agréable à lire.

Sa lecture m’a posé quelques questions :
Comment sont organisées les observations nocturnes ?
Les mouvements de la Terre et du Soleil sont des mouvements relatifs ; pourquoi parler (page 24) de seul modèle valide pour les scientifiques et correspondant à la réalité alors qu’il s’agit de choix du repère ? Le modèle héliocentrique n’est beaucoup plus simple que le modèle géocentrique que pour l’ensemble du système solaire.
Pourquoi ne pas préciser dans le chapitre 7 que les heures observées dépendent de la longitude (jusqu’à nouvel avis, Greenwich et Toulouse ne sont pas à la même longitude pas plus que Brest et Strasbourg !) ?

Il serait intéressant que des Professeurs des Écoles proposent au Bulletin des articles relatant l’utilisation de ce magnifique volume tout au long de l’année scolaire dans une classe du cycle 3.

Paul-Louis HENNEQUIN