Destiné aux professeurs

Pré-enquête 2019

AVERTISSEMENT PRÉALABLE

Cette évaluation est organisée dans le cadre de l’APMEP, par des enseignants de mathématiques, d’une part pour les structures de l’association, d’autre part pour leurs collègues et leurs élèves. Elle ne revêt donc aucun caractère officiel. En particulier, les opérationalisations que nous proposons pour les objectifs du programme (c’est à dire leur transformation en questions d’évaluation) le sont sous notre seule responsabilité.

Les collègues impliqués dans la préparation de cette opération ont fait un travail important pour sa mise en place. Malgré cela, il est vraisemblable que des erreurs auront échappé à leur vigilance. Nous comptons sur la compréhension de nos collègues utilisateurs et leur demandons de corriger eux-mêmes ces erreurs chaque fois que cela sera possible. Nous parlons ici des erreurs techniques telles qu’erreurs orthographique, mot oublié, manque de place pour répondre à une question. . .

Pour le reste, c’est à dire l’essentiel, il est tout à fait possible que certains collègues ne soient pas en accord avec tel ou tel point méthodologique ou avec notre conception de l’évaluation ; ces questions demandent à être débattues, notamment au sein de l’association, et nous demandons à chacun de nous faire part de ses remarques, réticences ou critiques. Le rôle de cette pré-enquête est double : repérer des évolutions dans les connaissances des élèves par rapport à 2005, et juger de la pertinence des questions.

Cette pré-enquête est d’abord proposée aux classes de Première en toute fin d’année, après les conseils de classe, dans la mesure où les enseignants et les élèves restent disponibles pour y répondre. Elle pourra être reproposée, éventuellement légèrement modifiée, à la même génération d’élèves en début de Terminale en 2019, puis à nouveau en fin de Première pour les générations suivantes.

Aux collègues qui voudront bien soumettre ces épreuves aux élèves

Nous sommes conscients des délais très courts entre la proposition de soumettre ces épreuves et leur passation et nous vous remercions sincèrement d’y prêter attention.

Cette enquête est doublement anonyme au sens où rien ne permet d’identifier chaque élève et que les noms des enseignants rattachés à tel groupe d’élèves sont aussi anonymés.

Ce qui est visé ici, c’est l’étude de corrélations entre la structure classe et son programme à un moment donné d’une part, et les compétences des élèves d’autre part.

L’échantillon n’est pas aléatoire et dans le cadre de la pré-enquête, il s’agit essentiellement de tester le dispositif, d’évaluer les paramètres qui pourraient être pertinents et les évolutions notables qui pourraient apparaître. Ceci peut permettre de construire une évaluation plus pertinente des générations d’élèves suivantes.

Dans ce cadre, tous les commentaires sur l’évaluation proposée sont bienvenus. Ils seront cependant détachés des réponses des élèves du fait de l’anonymat.

Vous pouvez aussi transmettre des opinions sur la structure et les programmes passés ou futurs du lycée, ceux-ci seront transmis à la commission lycée de l’APMEP, aussi nous vous demandons de les faire sur des feuilles séparées.

Nous vous demandons de coder vous-mêmes les réponses des élèves en respectant impérativement les consignes et de préserver l’anonymat des élèves en évitant de faire des commentaires individuels aux élèves sur leur production.

D’une part, ce codage peut vous apporter des informations sur ce que savent faire vos élèves, et nous espérons que vous y trouverez d’agréables surprises, d’autre part, coder permet de mieux comprendre la démarche et ses limites, et le cas échéant peut vous inciter à nous transmettre quelques commentaires. Et bien sûr, cela nous rend un immense service !

Pour les élèves, chaque question est toujours une occasion de mobiliser ses connaissances et donc le travail qui leur est proposé n’est pas inutile. Nous vous demandons de les remercier de notre part pour leur participation à cette recherche.

Les questions d’une même épreuve ont des formes différentes et portent sur différents contenus. Cela rend la tâche plus difficile pour les élèves qu’une évaluation ciblée. Ce choix permet cependant de passer l’évaluation en une seule fois, ce qui est un avantage certain.

Si certains contenus n’ont pas été abordés en classe parce qu’ils ne sont pas au programme ou pour toute autre raison, il suffit que l’élève répondre je ne sais pas et vous pouvez le suggérer pour certaines questions (par exemple la géométrie dans l’ espace) qui vous semblent hors programme, cependant, certains élèves peuvent tenter d’y répondre s’ils comprennent la question. Les modifications de programme n’ont pas des répercussions immédiates et automatiques sur les compétences des élèves mais cette évaluation peut pointer certains effets.

Les résultats et pourcentages de réussite doivent être maniés avec prudence et une bonne marge d’incertitude, mais les grosses évolutions restent perceptibles au niveau national. Merci encore de votre participation.

Rémi Belloeil

Consignes de passation

L’évaluation est individuelle. Plusieurs épreuves sont proposées, nous demandons que deux voisins n’aient pas la même épreuve et ne communiquent pas.

Les épreuves sont fournies sous forme de fichiers électroniques au format pdf qui doivent être imprimés par vos soins au format A3 recto-verso. Les élèves doivent répondre sur la feuille elle-même, dans les cadres prévus, mais peuvent ajouter des pages si nécessaire. Vous devez utiliser au moins deux épreuves que vous choisissez parmi les 6 proposées ; pensez qu’utiliser toutes les possibilités va vous compliquer le codage.

La durée proposée devrait être suffisante, mais n’est pas utilisée pour mesurer l’efficacité des élèves et peut donc être débordé si cela vous paraît nécessaire. L’utilisation de la calculatrice est autorisée, mais vous pouvez décider certaines limites à condition de nous les indiquer. Si vous imposez le mode examen, merci de le faire noter sur les feuilles des élèves.

Au début de l’épreuve, expliquez que cette évaluation ne comptera pas pour eux, mais participe d’une recherche sur l’évolution des connaissances des élèves selon les programmes et les structures. Lisez les consignes et assurez-vous que les élèves ont bien compris que plusieurs réponses Vraies peuvent être possibles pour les questions à choix multiples. Pour les autres, la méthode utilisée et les justifications sont importantes. Nous préférons qu’une partie soit rayée pour reprendre une autre méthode plutôt qu’effacée parce que cela donne des indications sur les démarches utilisées. Préciser que les petits carrés situés à droite sont utilisés pour le codage des réponses et qu’ils doivent les laisser tels quels.

Pour préserver l’anonymat, vous pouvez donner un numéro à chaque élève. Insistez sur le fait que nous leur posons des questions qui peuvent être éloignées de leur programme actuel et qu’après avoir cherché un peu, il n’est pas honteux d’écrire « Je ne sais pas ». Les questions proposées dans ces épreuves de la pré-enquête sont toutes tirées d’épreuves déjà utilisées dans EVAPM afin de permettre des comparaisons.

Pour certaines questions hors des QCM, la place peut manquer, les élèves peuvent ajouter une feuille mais si c’est un brouillon si cela donne des indications sur leu recherche.

Munissez-vous d’une agrafeuse pour attacher les brouillons ou compléments si nécessaire.

Les consignes de correction vous sont fournies et des aides pour la saisie peuvent être disponibles sur le site de l’APMEP www.apmep.fr , menu commission : Observatoire EVAPM. Voir aussi les échanges sur le forum.

Une fois réalisée la saisie transmettre si possible les documents à :

APMEP Evaluations

26 rue Duméril

75013 PARIS Vous pouvez transmettre les fichiers de saisie et vos commentaires sur l’enquête à :

remi.belloeil@orange.fr

petiard.francois@gmail.com et francois.couturier@gmail.com

et concernant les programmes et la structure à

frederique.fournier@sfr.fr

Merci encore pour votre participation.