Edouard Lucas : Les Récréations Mathématiques de Claus de Siam

Edouard Lucas

(4 avril 1842 - 3 octobre 1891)

Edouard Lucas, issu d’une famille modeste, est né à Amiens ; il y commencera ses études à l’école des Frères avant d’intégrer le lycée impérial de la ville (actuel lycée Louis Thuillier).
Sur les 19 admis en section scientifique de l’Ecole Normale Supérieure Lucas occupe en 1861 le sixième rang, Gaston Darboux étant major cette année là.

A sa sortie de l’école il devient astronome adjoint à l’Observatoire de Paris sous la direction de Le Verrier.
Durant la guerre franco-prussienne, il s’engage volontairement et effectue tous les combats qui se livrent depuis la reprise d’Orléans, de Blois et du Mans ; il est alors porté deux fois pour la croix de la Légion d’Honneur.
Le problème de la « pile de boulets » (conditions pour lesquelles une pile à base carrée contiendrait un nombre de boulets égal au carré d’un entier) serait attribuée à Lucas durant ses campagnes.

Suite à des travaux arithmétiques concernant la réalisation d’armures de satins réguliers en parallèle avec Edouard Gand, il obtient une chaire en Mathématiques Spéciales à Moulin ensuite à Paris au Lycée Charlemagne tout d’abord puis Saint Louis.

La plupart de ces travaux sont de nature arithmétique : il est à ce jour le mathématicien ayant obtenu le plus grand nombre premier sans l’aide d’un ordinateur (test de primalité de Lucas Lehmer propre aux nombres de Mersenne).

Il est aussi connu pour ces petits problèmes : Récréations mathématiques publiée sous le nom de Claus de Siam, professeur au collège de Li-Sou-Tsiam, anagramme de Lucas d’Amiens, professeur à Saint Louis (on y retrouve notamment le non moins célèbre problème des Tours de Hanoï).

On lui attribue également des formules fondamentales de géométrie tricirculaire et tétrasphérique (tiens-tiens : que s’est-il passé aux journées de Caen ?)

Je vous conseille pour approfondir les excellentes adresses internet :

Ludovic Legry