Epreuve pratique du Bac S : la régionale de Lille se positionne

Nicolas Van Lancker

- 12 mai 2007 -

Lors de l’assemblée générale du 9 mai 2007, les membres de la régionale de Lille constatent leur inquiétude face à l’épreuve pratique de mathématiques au baccalauréat scientifique telle qu’elle a été expérimentée :
- inquiétude face aux sujets proposés où l’informatique est utilisée comme un jouet et pas pour ses possibilités mathématiques
- inquiétude face au manque de temps pour préparer les élèves à ses épreuves.

Nous nous interrogeons sur le soutien sans équivoque de l’APMEP national qui n’entend pas le débat qui se déroule chez les adhérents.

Pour répondre à la désaffection des maths et faire face aux bonnes notes des autres spécialités, il nous paraît indispensable de repenser l’horaire de mathématiques en terminale scientifique et de se rapprocher des anciennes terminales C. Il est urgent de redonner aux élèves de nombreuses heures de mathématiques. Nous avons besoin de temps :
- du temps pour enseigner sereinement les notions en classe
- du temps nécessaire à la maturation des notions chez les élèves.

C’est à cette condition que nous pourrons envisager une épreuve pratique au baccalauréat scientifique.

adopté à l’unanimité, Lille, le 9 mai 2007