Journée annuelle de la Régionale, le mercredi 21 novembre 2012

Lycée Jean Talon de Châlons-en-Champagne

- 7 octobre 2012 -

La première journée annuelle de la Régionale se déroulera le :

mercredi 21 novembre 2012

au lycée Jean Talon de Châlons-en-Champagne

105 av. Daniel Simonnot - 51057 CHÄLONS EN CHAMPAGNE

Cette journée est ouverte à tous, aux adhérents bien sûr, mais aussi à tous les collègues intéressés, notamment ceux qui viennent rejoindre notre académie en cette rentrée 2011.

9h : Accueil

9 h 30 : Conférence de Frédéric Métin

11 h 30 : Apéritif. Des brochures seront mises à votre disposition pour consultation et achat.

12 h 30 : Repas convivial à la restauration du lycée Jean Talon.

14 h 00 : Ateliers en parallèle (voir les descriptifs ci-dessous).

16 h 00 -17 h : Débat autour d’une question d’actualité

Conférence : Frédéric Métin

Professeur à l’IUFM de Dijon (université de Bourgogne), formateur à l’IREM de Bourgogne et "spécialiste" des mathématiques pratiques de la Renaissance et des fortifications.

Les ouvrages de fortifications au 17 e siècle :

un trésor caché de géométrie pratique

Vauban, Vauban : il n ’y en a que pour lui ! Le Maréchal de France ne devrait pas être si populaire dans notre milieu, car il ne faisait pas particulièrement la promotion des mathématiques. . . Le secret militaire en est sans doute la cause ; en tout cas, Vauban n’a jamais publié d’ouvrage de géométrie, contrairement à ses prédécesseurs. Ceux-ci sont moins connus mais l’ont très largement inspiré : Jean Errard, Samuel Marolois, Blaise-François Pagan... Tous ont écrit des traités de mathématiques en lien avec leurs théories de la défense des villes et le professeur du 21e siècle peut y trouver une source de réflexion et même d’exercices qui ont un air neuf malgré leurs quatre siècles.

Les ateliers de l’après-midi

Atelier 1 : Frédéric Métin

Les dernières tribulations de l’équation du 3e degré

On connaît bien l’histoire de la naissance des nombres complexes en Italie, sous la plume de Rafael Bombelli, mais on oublie vite que la résolution de la simple équation x au cube = px + q n’a pas trouvé son terme avec cet auteur ; en effet, tout le monde n’acceptait pas si facilement ces créatures bizarres que l’on n’appelait pas encore imaginaires, et certains auteurs répugnaient à les utiliser : Viète et Stevin, pour ne citer qu’eux, développèrent l’algèbre de leur époque, sans recours aux imaginaires. Dans son Invention nouvelle en l’Algèbre de 1629, Albert Girard propose une méthode géométrique de construction des racines, positives ou négatives, qu’il expose très brièvement et de manière assez obscure ; il faudra attendre 1659 et le commentaire de Franz Van Schooten à la Géométrie de Descartes pour que la lumière soit faite sur cette méthode ; l’étude du texte est une vraie aventure, avec quelques dénivelés dignes d’intérêt.

Atelier 2 : Evelyne et Francis Minot

Construction d’un planétaire en carton

La planète Vénus, nommée par certains "étoile du Berger", apparaît souvent très brillante dans le ciel du soir ou du matin, inépuisable source d’Ovnis, tandis que la discrète planète Mercure reste souvent ignorée de tous.

Un mini-planétaire en carton, réalisé pendant l’atelier, permettra de comprendre pourquoi ces deux planètes ne sont visibles que peu de temps après le coucher du Soleil ou avant son lever, de prévoir quand elles sont visibles et de savoir où les chercher dans le ciel.

Une feuille de papier calque nous permettra de transformer le déplacement de ces deux planètes autour du Soleil, le mouvement héliocentrique représenté sur le mini-planétaire, en déplacement visible dans le ciel, le mouvement géocentrique.

Un bricolage, avec tracés de cercles, découpages, reports et mesures d’angles. . . de quoi passer, entre nous et avec les élèves de tous niveaux, un bon moment qui pourra être prolongé sur ordinateur ou sur calculatrice.

Bulletin d’inscription à imprimer et à adresser à :

Anne Frédérique FULLHARD (anne-fred.fullhard@wanadoo.fr)

143 bis, rue de Preize, 10000 TROYES

impérativement avant le 15 octobre 2012

cinq semaines sont nécessaires pour faire établir les ordres de mission

NOM et Prénom :

Adhérent APMEP : OUI- NON

Adresse personnelle :

. Grade ou catégorie :

Établissement :

Participera à la journée de Châlons-en-Champagne

. souhaite suivre l’atelier suivant :

Atelier 1 : Equation du 3ème degré O

Atelier 2 : Planétaire O

Prendra son repas à la restauration du lycée Jean Talon : OUI - NON

Si oui, merci de joindre un chèque de 10 € à l’ordre de l’APMEP Champagne-Ardenne