Journée régionale du 24 novembre 2010

Au lycée Les Lombards à Troyes

- 27 octobre 2010 -

La première journée annuelle de la Régionale se déroulera le :

mercredi 24 novembre 2010

au Lycée Les Lombards à Troyes

Cette journée est ouverte à tous, aux adhérents bien sûr, mais aussi à tous les collègues intéressés, notamment ceux qui viennent de rejoindre notre académie en cette rentrée 2010.

9h- 9h15 : Accueil

9 h 30 : Conférence de François DROUIN

11 h 30 - 12h30 : Apéritif. Des brochures seront mises à votre disposition pour consultation et achat.

12 h 15 : Repas convivial à la restauration du Lycée.

14 h 00 - 16 h : Ateliers en parallèle (voir les descriptifs ci-dessous).

16 h 15 -17 h  : Débat autour d’une question d’actualité

Conférence : François DROUIN

Professeur de mathématiques à l’IUFM de Lorraine, site de Metz.

Militant actif de l’APMEP, membre du groupe « jeux ».

A Troyes, parlons de la règle de trois...

Elle semble être apparue en 1554, elle a disparu en 1970, elle est réapparue en 2008 dans les programmes de l’école élémentaire et de sixième. Qu’est la règle de trois pour les concepteurs des programmes, pour les enseignants ? Qu’est-il souhaitable d’enseigner et quelles conséquences pour les élèves ?

Puisse le résultat de mes réflexions apporter des éléments de réponses aux participants à cette journée...

Bulletin d’inscription

à reproduire et à adresser à :

Anne Frédérique FULLHARD

143 bis, rue de Preize, entrée 3, 10000 TROYES

NOM et Prénom :

Adresse personnelle :

Adhérent APMEP : OUI- NON

Participera à la journée de Troyes et souhaite suivre l’atelier suivant :

Atelier1 O

Atelier 2 O

. Grade ou catégorie :

Établissement :

Pensez-vous prendre votre repas sur place ’ ? : OUI - NON

Si oui, veuillez joindre un chèque de 8 € à l’ordre de « APMEP Champagne-Ardenne »

Les ateliers de l’après midi

Atelier 1 : Christian Trajcevski

Nombre d’or et architecture

Le nombre d’or est très présent en architecture. L’atelier s’appuiera sur une expérience réalisée au collège Perrot d’Ablancourt à Chalons-en- Champagne sur ce thème. A vos compas, règles, gommes....

Atelier 2 : Nicole Toussaint

Bien communiquer pour mieux enseigner

Le vidéoprojecteur rend-il caduc le rétroprojecteur ?

En cette année du centenaire de l’APMEP, on peut se poser la question ci-dessus. Pour ma part, je réponds : pas entièrement !

Le rétroprojecteur est, au même titre que les autres moyens audiovisuels, un outil de communication, une aide à la transmission de l’information. Évidemment, les outils informatiques ont maintenant tellement évolué qu’on pourrait croire le rétro « dépassé ». Mais disons qu’ils sont, avec le tableau noir, complémentaires dans leur pertinence. Je présenterai quelques situations où le rétroprojecteur a encore de forts atouts en sa faveur.

Bien entendu, je compte sur les participants pour échanger les points de vue et nous pourrons aussi évoquer le Tableau Blanc Interactif (TBI)