Le discours d’ouverture du président de la Régionale

Journées nationales de Paris

Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

Je suis très heureux de vous accueillir en ce début de vacances à Paris afin que nous puissions, ensemble, échanger et réfléchir sur l’enseignement des mathématiques et dire la fierté d’appartenir à l’APMEP qui, depuis 100 ans, permet ces échanges.

Tout le monde, dans cette assemblée considère ces Journées comme un moment de formation important : 950 congressistes ne sauraient se déplacer pendant 4 jours pour le simple plaisir d’être ensemble. Mais ces Journées organisées par des bénévoles pour leurs pairs ne peuvent et ne doivent pas se substituer à une formation initiale et continue de qualité, assurée par des formateurs qualifiés.

Bien sûr, je me réjouis que notre ministère de tutelle ainsi que les Rectorats de Paris et Créteil nous aient soutenus dans l’organisation des Journées et je les en remercie. Mais l’Etat ne doit pas se saisir de cette rencontre de spécialistes, pas plus que d’aucune autre, pour se départir de son obligation de former ses enseignants afin qu’ils exercent au mieux leur mission complexe.

Dans ce contexte de formation initiale plus qu’inquiétant, je voudrai saluer les stagiaires ou les néo-titulaires qui sont présents ici, renonçant à une partie de leurs premières vacances, pourtant nécessaires et méritées, pour participer à ces Journées.

Je salue aussi la centaine de collègues qui a profité de ces Journées pour adhérer à l’association. Comment ne pas interpréter ceci comme un besoin d’échanger et de se former ensemble ?

Toute l’équipe de la Régionale Ile-de France a œuvré pour faire de ces Journées un temps riche et important. Je vous remercie tous pour votre présence, malgré les difficultés du moment. C’est pour nous un grand plaisir de vous recevoir. Je vous souhaite, au nom de la Régionale Ile de France, la bienvenue à ces Journées.

Je terminerai en remerciant tous les acteurs qui ont permis à ces Journées d’avoir lieu :
- les conférenciers, les animateurs d’ateliers, les auteurs d’expositions, les exposants, les éditeurs,
- les collègues, les conjoints et les élèves qui ont participé à l’organisation avant et pendant le congrès,
- l’IREM Paris Diderot et en particulier Christophe Hache, son directeur,
- Le ministère de l’Education Nationale,
- les Rectorats de Créteil et Paris qui nous ont soutenus et relayés,
- les directrices et directeurs des institutions qui nous accueillent : l’université Paris Descartes, le lycée Louis le Grand, l’Institut Henri Poincaré, l’Ecole Normale Supérieure, la Bibliothèque Nationale de France, le Commissariat à l’Energie Atomique et l’Institut des Hautes Etudes Scientifiques,
- la Ville de Paris,
- l’INRIA, l’INSMI et la fondation C’Génial pour leur soutien moral et financier,
- le Crédit Mutuel Enseignant pour son aide précieuse, la MAIF, la MGEN, CASIO,
- le site CultureMath pour la captation des conférences,
- Sciences Ouvertes, le CIJM et Scientipôle qui animent le Off des Profs à la mairie du 5e arrondissement
- et tous ceux qui ne figurent pas dans cette liste et qui nous ont apporté leur concours à un moment ou à un autre.

Je vous souhaite d’excellentes Journées Nationales.

Sébastien Dassule