Pierre DELIGNE, prix Abel 2013

Le prix Abel 2013 a été décerné à Pierre Deligne « pour ses contributions fondamentales à la géométrie algébrique et pour leur influence profonde sur la théorie des nombres, la théorie des représentations et les domaines connexes ».

Pierre Deligne fut auditeur libre à l’École Normale Supérieure et soutint sa thèse sous la direction d’Alexandre Grothendieck. Il fut visiteur puis professeur à l’IHÉS de 1970 à 1984. Il a ensuite rejoint l’Institute for Advanced Study à Princeton, dont il est maintenant professeur émérite. Il a obtenu la médaille Fields en 1978 (pour sa résolution des conjectures de Weil), le Prix Crafoord en 1988 et le Prix Wolf en 2008.