1er degré - Groupe Jeux - Réunion du 01.10.2011 (Paris)

- 4 décembre 2011 -

Présents : Jean-François Bergeaut, Rémi Duvert, Hélène Gagneux, Agnès Gateau. Excusés : Nelly Roussignol, Serge Petit.

Réunion commune Commission Premier degré / Groupe Jeux

Les échanges portent sur l’utilisation des jeux dans l’enseignement des maths à l’école primaire :
- les jeux sont beaucoup utilisés en maternelle, moins, voire presque jamais, à l’élémentaire
- les jeux sont présents pendant les temps de soutien scolaire (APED)
- les jeux sont utilisés dans des phases de calcul mental
- les collègues de l’élémentaire cherchent à concilier temps de jeu et apprentissage ; un jeu permettant de travailler sur une notion nouvelle pourrait être davantage utilisé par les collègues
- les inspecteurs et formateurs insistent beaucoup sur la nécessité de « donner à apprendre quelque chose » pendant une séance ; le jeu peut paraître « occupationnel » et peut être boudé par des enseignants.
- un jeu devrait pouvoir faire travailler des notions interdisciplinaires ; il manque des jeux de réinvestissement des connaissances mathématiques dans d’autres disciplines

Quels jeux du commerce permettent un réel apprentissage ?
- Le jeu « 6 qui prend » est présenté. Il peut être utilisé dès les petites classes car il permet de travailler les suites numériques. Plus tard, son aspect stratégique est valorisé.
- Le jeu « Tivoli », notamment, est riche.

Il est convenu que les deux commissions échangent plus régulièrement lors de l’élaboration de nouveaux Jeux-école par le lien ABCDbat.

Préparation des Journées Nationales de l’APMEP à Grenoble

- Marie Mégard (IG) était invitée à participer aux Journées. Elle ne pourra être présente. Des questionnements autour de la mise en place du Socle commun à l’élémentaire devaient lui être posés. Nous évoquons la position des collègues par rapport au socle, ou pour le moins le retour que nous en avons. Jean-François note globalement une apathie des collègues, un désenchantement, une absence d’énergie et de réactions. Agnès évoque une lecture partielle des « compétences » ; on peut faire passer l’apport de connaissances au second plan, l’essentiel étant que l’élève trouve des outils d’accès. Hélène témoigne du contraire dans son département, les collègues ont davantage une lecture portant sur le renforcement de connaissances. Rémi recentre les échanges sur la question de la pertinence de notre discussion au regard du rôle de l’APMEP. Que faire de tout cela ?

- Un point est fait sur l’organisation de la réunion de la commission, à Grenoble, le 23 octobre.

Rôle de la commission APMEP Premier degré : perspectives

Le constat de la Commission varie peu : nous ne sommes pas assez lisibles pour les collègues du Premier degré :
-  L’APMEP n’est pas connue ou peu connue
-  Le site internet n’est pas assez étoffé Nous décidons l’enrichissement de la partie Premier degré avec des ressources disponibles en ligne. Plusieurs axes sont envisagés, nous élaborons une première arborescence :

* Ressources pour l’enseignement : sitographie — publications — jeux — articles divers — textes officiels

* Vie de la commission 1er degré : rôle et composition — prochaine réunion — comptes-rendus des réunions précédentes

* Groupe de travail « Français-mathématiques » (lien)

Rôles :

Arborescence et organisation (Rémi)

Liste de sites de mathématiques pour le 1er degré (Jean-François)

Fichier jeux et aide à leur utilisation en classe (Hélène et Agnès)

Nous échangeons avec Michèle Bechler du groupe Publimath sur les modalités de recherche en ligne des articles.

Groupe Français/maths

Serge Petit était indisponible. Nous saluons la pertinence de ce nouveau groupe de travail. La recherche de classes « tests » semble facilement réalisable.

Commission MOTS

Devant la richesse des discussions autour de mots mathématiques et de leurs définitions, nous souhaitons pouvoir nous rapprocher et/ou relancer la commission MOTS. A suivre…

Agnès Gateau