Adhérer ou faire un don

Statistique. La théorie et ses applications.

Paul Louis Hennequin

- 7 février 2011 -

par Michel Lejeune.
Springer, juillet 2010.
431 p. en 15,5 x 23,5.
Prix : 45 €.
ISBN 978-2-8178-0156-8.

J’ai rendu compte de la première édition de cet ouvrage (avril 2004) dans le n° 456 du Bulletin, page 155.
Dans cette seconde édition, l’auteur a rédigé une solution détaillée de chacun des 156 exercices de sorte que le volume s’est enrichi de 92 pages ; la très grande partie de ces exercices est calculatoire  ; les chapitres 5 (lois de l’échantillonnage), 7 (intervalles de confiance), 9 (tests paramétriques) et 10 (tests non paramétriques) comportent une bonne moitié d’exercices « appliqués » mais pas d’énoncés proposant plusieurs solutions ou plusieurs modèles et les comparant.
Les exercices se renvoient les uns aux autres et cela enrichit la lecture des solutions.
Les calculs utilisent systématiquement EXCEL dont quelques faiblesses sont révélées. Par contre le paragraphe sur la simulation et les « nombres au hasard » est un peu sommaire. Dans cette nouvelle édition, l’auteur aurait pu remplacer les six pages de tables par une liste comparative des logiciels aujourd’hui à la disposition des utilisateurs et compléter la bibliographie qui ne comporte aucune référence postérieure à 2002.

Ce traité présente en un volume qui reste raisonnable l’essentiel des connaissances nécessaires à qui veut utiliser les statistiques en sciences humaines, sociales, en psychologie aussi bien qu’en médecine, écologie ou agronomie avec suffisamment de recul pour percevoir ses limites dans une situation précise ou pour une population déterminée et face à des données manquantes.
Les connaissances mathématiques nécessaires y sont rassemblées et les nombreux exercices, grâce à la clarté des solutions permettent de progresser et de maîtriser des calculs austères.

L’ouvrage permettra à l’enseignant de mathématiques de maîtriser toute la statistique inférentielle et il sera particulièrement précieux pour tous ceux qui ont à l’enseigner en particulier dans les sections de techniciens supérieurs où le temps est très limité.