Nos partenaires

L’APMEP travaille avec de nombreuses associations et sociétés savantes dont certaines sont nos partenaires.

L’APMEP est historiquement membre de la Commission Française pour l’Enseignement des Mathématiques (CFEM) avec l’ensemble des sociétés savantes (SMF, SMAI et la SFdS).

L’APMEP a participé à la création des IREM.

Quelques mots sur nos partenaires

  • Animath
    • Animath est une association créée en 1998, dont le but est de favoriser le goût et la pratique des mathématiques chez les jeunes. Animath fédère les différentes entités qui partagent ces objectifs et déploie elle-même des actions dans ce sens. Les activités d’Animath existent à différentes échelles : locale, nationale ou internationale. Une attention particulière est apportée à celles et ceux qui, pour des raisons d’origine sociale ou géographique, ou parce qu’il s’agit de filles, ont tendance à moins s’engager vers les mathématiques, ainsi qu’aux plus jeunes.
  • l’ARDM
    • L’ARDM (Association pour la Recherche en Didactique des Mathématiques) regroupe des chercheurs français et de nombreux chercheurs étrangers de tous les continents intéressés au développement et au rayonnement de la recherche en didactique des mathématiques.
  • Le CLEA
    • Le CLEA (Comité de Liaison Enseignants et Astronomes) a pour objectifs de Promouvoir l’enseignement de l’Astronomie à tous les niveaux du parcours scolaire, de la Maternelle à l’Université, et de Participer activement à la formation des enseignants. Le CLEA propose aux enseignants un bulletin trimestriel (les Cahiers Clairaut) pour s’informer, se cultiver et découvrir de nouveaux projets pédagogiques menés en classe par des collègues.
  • Les Cahiers Pédagogiques
    • « Les Cahiers Pédagogiques » est la revue du CRAP (Cercle de Recherche et d’Action Pédagogiques), association dont le but est de contribuer à l’évolution de l’enseignement et de la formation pour une société démocratique. Les adhérents sont des acteurs du monde éducatif, de la maternelle à l’université. « Les Cahiers Pédagogiques » croise les regards, entre récits de pratiques et approches théoriques, outils et dispositifs pour les apprentissages et comptes rendus de recherche. Une référence pour les pédagogues.
  • La Cf(em)
    • C’est la sous-commission française de la CIEM (Commission Internationale pour l’Enseignement des Mathématiques, ICMI pour l’acronyme en anglais). Elle constitue, en France, une plateforme commune à l’ensemble des associations professionnelles et des sociétés savantes liées aux mathématiques et à leur enseignement (ADIREM, APMEP, ARDM, CNFM, femmes & mathématiques, Institut Henri Poincaré, MATh.en.JEANS, SFdS, SMAI, SMF et UPS). Elle travaille en partenariat avec le groupe des mathématiques de l’Inspection Générale de l’Éducation Nationale et l’Académie des Sciences.
      Le rôle de la CFEM est de favoriser la coopération entre les divers acteurs des mathématiques et de leur enseignement, et leur engagement dans des actions communes, pour promouvoir un enseignement vivant des mathématiques vivantes. Elle agit dans ce sens en direction des organismes publics et, plus généralement, en direction de la société.
  • Le CIJM
    • Le CIJM se donne pour mission de changer l’image des mathématiques auprès du grand public ; il fédère plus de 40 associations organisant des rallyes, tournois, compétitions ou jeux mathématiques.
  • Le Collectif Maths&Sciences
    • Le Collectif Maths&Sciences est un groupe de réflexion qui agit en faveur d’une formation scientifique pour toutes et tous, avec des valeurs d’égalité et de service public. Il réunit une trentaine d’associations d’origine diverse : associations d’enseignants, communauté scientifique et académique ainsi que des partenaires du monde de l’entreprise. Un de ses objets de travail est d’alerter sur les effets délétères de la réforme du lycée sur les formations scientifiques et d’élaborer des propositions. Il produit des analyses ou des communiqués. L’APMEP est un des membres du Collectif Maths&Sciences.
  • CoopMaths
    • CoopMaths est né d’une volonté de créer et mutualiser des outils calibrés pour s’intégrer dans une logique de personnalisation des apprentissages afin d’articuler les situations collectives, le travail individualisé et la coopération. Les ressources de CoopMaths s’inscrivent dans une démarche plus globale que les auteurs mettent en œuvre : celle des pédagogies coopératives.
    • En collaboration avec l’APMEP, l’équipe du collectif CoopMaths a travaillé sur une mise à disposition de nos annales et de leurs corrections.
  • CultureMath
    • CultureMath est l’un des sites experts de l’Éducation nationale dont les contenus scientifiques sont conçus et validés au département de mathématiques de l’École normale supérieure de Paris. Il a vocation à présenter des sujets issus de la recherche, des idées importantes qui sont au cœur des mathématiques, leur histoire, sous une forme à la fois rigoureuse, accessible et plaisante à lire. Les publications sont conçues à l’attention des professeurs du second degré (collège et lycée) et des classes préparatoires, des étudiants et des élèves, et de tous les lecteurs passionnés. Un des objectifs est de permettre au plus grand nombre de rester en contact avec des mathématiques vivantes, pour le plaisir et pour se cultiver et se former tout au long de la vie.
  • Femmes et mathématiques
    • L’association « Femmes et mathématiques » a pour objectifs d’Encourager la présence des filles dans les études mathématiques et plus généralement scientifiques et techniques, d’Agir pour la parité dans les métiers des mathématiques et pour le recrutement de plus de femmes en mathématiques dans les universités, de Promouvoir la participation des femmes dans les milieux mathématiques, de Sensibiliser la communauté scientifique et éducative à la question de l’égalité femme/homme et d’Être un lieu de rencontre entre mathématiciennes.
  • Fondation Blaise Pascal
    • La fondation Blaise Pascal a pour mission, dans un soucis de coopération, d’intervenir dès l’école et tout au long de la vie pour Agir en faveur de l’inclusion sociale, territoriale et de genre par les sciences, Former à la démarche scientifique dès l’école, et en dehors de l’école, Démultiplier l’impact des actions de médiation sur l’ensemble du territoire et Sensibiliser au numérique responsable et éthique.
  • L’IHP
    • L’IHP (Institut Henri Poincaré) promeut et accueille des échanges scientifiques internationaux au plus haut niveau depuis près d’un siècle. Le Centre Émile Borel est son département dédié à l’organisation de différents types de programmes internationaux en mathématiques, physique et sciences connexes. Plus récemment, l’institut s’est engagé dans des activités de diffusion et de popularisation des mathématiques. Son tout nouveau département, la Maison Poincaré coordonne toutes ces activités. L’IHP dispose d’une précieuse bibliothèque qui conserve, développe et met à la disposition des visiteurs et visiteuses d’importantes collections en mathématiques, physique théorique et en histoire et philosophie des sciences. Enfin, l’IHP est une maison accueillante pour la communauté nationale mathématicienne et physicienne. Les scientifiques y viennent régulièrement pour un séminaire ou une réunion. Cette maison héberge de plus des fondations, des associations et les principales sociétés savantes en mathématiques et physique.
  • Images des Mathématique
    • « Images des Mathématiques » (IdM) a pour but de présenter la recherche mathématique — en particulier française — et le métier de mathématicien, à l’extérieur de la communauté scientifique, pour montrer les aspects mathématiques de la recherche contemporaine mais aussi ses aspects historiques, culturels et sociologiques.
  • Les IREM
    • Le réseau des IREM (Institut de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques) est un ensemble d’Instituts qui fonctionnent en réseau et qui associent des enseignants du primaire, du secondaire et du supérieur, pour effectuer en commun des recherches sur l’enseignement des mathématiques et assurer ainsi des formations de professeurs s’appuyant fortement sur la recherche.
  • Le Kangourou des mathématiques
    • Le Kangourou des mathématiques est un jeu-concours de mathématiques d’origine française dont le but est la diffusion de la culture mathématique. Il se déroule dans 84 pays (avec l’association Kangourou sans Frontières), le troisième jeudi du mois de mars de chaque année.
  • MATh.en.JEANS
    • MATh.en.JEANS (en abrégé : MeJ) est d’abord une méthode (Méthode d’Apprentissage des Théories mathématiques en Jumelant des Établissements pour une Approche Nouvelle du Savoir) qui, depuis 1989, vise à faire vivre les mathématiques par les jeunes, selon les principes de la recherche mathématique. Elle permet aux jeunes de rencontrer des chercheurs et de pratiquer en milieu scolaire une authentique démarche scientifique, avec ses dimensions aussi bien théoriques qu’appliquées et si possible en prise avec des thèmes de recherche actuels.
  • Les Maths en Scène
    • « Les Maths en Scène » vise à changer le regard sur les Mathématiques par des actions pour le grand public et les scolaires. Le slogan « les Mathématiques là où on ne les attend pas », traduit la démarche de l’association « Les Maths en Scène » qui propose une nouvelle approche afin de faire redécouvrir les Mathématiques et les Sciences par le biais des arts et des jeux et favoriser ainsi l’intérêt des jeunes pour l’apprentissage des Mathématiques et des Sciences.
  • La SIF
    • La SIF (Société informatique de France) est un espace de réflexion, de concertation sur les enjeux de l’informatique, et un espace d’action, d’amplification des actions basées sur le travail de la communauté. La SIF a vocation à porter au sein de la société la voix de cette science et de ses acteurs et pour cela, à l’instar des sociétés savantes des autres grands domaines, elle vise tout particulièrement à Promouvoir l’informatique, servir et animer sa communauté scientifique et technique, Contribuer à la culture des citoyens et à l’enseignement de la discipline à tous les niveaux, Participer aux réflexions et aux initiatives sur la formation et l’emploi des informaticiens et Participer aux débats de société.
  • La SFdS
    • La SFdS (Société Française de Statistique) est une société savante qui a pour mission de promouvoir l’utilisation de la statistique et sa compréhension et de favoriser ses développements méthodologiques. Dans ce but, elle facilite les échanges entre les statisticiens issus des administrations, des entreprises ou des établissements d’enseignement ou de recherche par un ensemble d’actions qui sont présentées sur son site.
  • La SMAI
    • L’objectif de la SMAI (Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles) est de contribuer au développement des mathématiques appliquées à travers la recherche, les applications dans les entreprises, les publications, l’enseignement et la formation des chercheurs et ingénieurs ; la SMAI contribue également à la réflexion sur l’enseignement des Mathématiques Appliquées aussi bien dans les universités et les écoles d’ingénieurs que dans l’enseignement secondaire.
  • La SMF
    • La SMF (Société Mathématique de France) est une société savante qui a pour but de promouvoir les mathématiques et la recherche en mathématiques. La SMF s’intéresse aux mathématiques sous tous leurs aspects : avancées de la recherche, enseignement à tous niveaux, interactions avec les sciences et techniques, diffusion et vulgarisation.
  • Le magazine Tangente
    • Unique revue mathématique de vulgarisation accessible à tous, Tangente offre, tous les deux mois, un regard différent sur les grands thèmes des mathématiques et des autres sciences, lance des passerelles entre mathématiques et arts (architecture, musique, peinture, sculpture, littérature, poésie…), plonge dans le passé pour mieux comprendre les grands courants de la pensée moderne et met en lumière l’empreinte des mathématiques sur l’actualité, la vie quotidienne, les techniques et analyse les faits de société.

 

Les Journées Nationales
L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations
Base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP