Baisse des compétences mathématiques des élèves français

question publiée au Journal officiel du 03 février 2022

- 5 février 2022 -

Monsieur le Sénateur Burgoa a tenu à attirer l’attention du Ministre de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur la forte baisse des compétences mathématiques des élèves français.

26544 Éducation nationale, jeunesse et sports. Sciences. Baisse des compétences mathématiques des élèves français (p. 538)

Texte de la question

26544. − 3 février 2022. − M. Laurent Burgoa attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur la forte baisse des compétences mathématiques des élèves français. Parmi les enjeux stratégiques du plan France 2030 présenté par le Président de la République, nombreux sont ceux pour lesquels une bonne maitrise de cette discipline est nécessaire. Au temps des algorithmes et de l’hyperconnexion, la maitrise des fondamentaux est essentielle pour une démocratie éclairée. Décrypter les manipulations par les chiffres, percevoir les généralisations abusives, les erreurs de raisonnement et développer un esprit rationnel semble, en cette période de pandémie, plus que nécessaire. La réforme des lycées professionnels, en se concentrant sur l’adaptation au métier, a déjà fragilisé l’appropriation de cette culture mathématique. Aussi, la note de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance no 21 22 de mai 2021 indique que « les mathématiques sont conservées en enseignement de spécialité par 60 % des élèves principalement par les garçons et les élèves d’origine sociale très favorisée ». De plus, les rapports successifs sur cet enseignement, dont celui dirigé par un sénateur, insistent sur cette baisse d’intérêt. Si la mission sur les mathématiques, à l’initiative du ministre de l’éducation nationale en 2018 a proposé 21 mesures, les moyens alloués à la mise en œuvre du plan ne sont pas à la hauteur. Les propositions de la commission de réflexion, constituée en 1999 par le ministre de l’éducation nationale, de la recherche et de la technologie, sont quant à elles restées lettre morte. Face à cette baisse continue de nos résultats aux évaluations internationales, à l’accroissement des inégalités face à la réussite scolaire et aux difficultés de recrutement d’enseignants, il lui demande quelles mesures il compte prendre

Année 2022 - N° 05 - Jeudi 03 février 2022
QUESTIONS remises à la présidence du Sénat SÉNAT
JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉBATS PARLEMENTAIRES