Adhérer ou faire un don

Blagues mathématiques et autres curiosités.

Paul Louis Hennequin

- 24 octobre 2011 -

par Bruno Winckler, préface de Cédric Villani, illustrations de Gilles Macagno.

Ellipses, juin 2011.

238 p..en 14,5 x21, Prix : 11€.

ISBN : 978-2-7298-6451-4.

Chaque collectivité humaine a son propre humour qui se manifeste par une collection sans fin d’histoires drôles brocardant les us et coutumes, réels ou fantasmés, les travers et les jargons des uns et des autres Il en existe de nombreux recueils, mais peu concernent les mathématiciens et cet ouvrage qui rassemble plusieurs centaines d’items actuellement dispersés constituera désormais une référence sur le sujet.
Comme l’écrit Cédric Villani dans la préface,
En parcourant les histoires compilées dans cet ouvrage, on se moquera, ou plutôt l’on se gaussera des analystes comme des algébristes, des mathématiciens appliqués comme des mathématiciens purs, des grands comme des médiocres, … On s’amusera avec les formules, les théorèmes, les concepts, on rencontrera des blagues vulgaires ou distinguées, à partager avec l’homme de la rue et d’autres que seuls apprécieront les mathématiciens. Elles feront bondir, rugir, réfléchir, éclater de rire, hocher de la tête ou soupirer…
Chacun pourra lire ce livre dans l’ordre qui lui convient mais l’auteur a fait des regroupements et propose des pistes suivant la familiarité du lecteur avec notre discipline et son vocabulaire, de l’ignorance méprisante du grand public à l’érudition du spécialiste ayant gravi un à un les échelons du Baccalauréat, de la Licence et du Master.

  • 1) Sur le symboles (une trentaine de blagues ou de théorèmes loufoques).
  • 2) Sur le jargon (Logarithme et exponentielle, complexes, compact, rationnel, argument, radicaux, intègre, orienté, cardinal) : une centaine d’énoncés absurdes et de questions surprenantes en français, une soixantaine de devinettes et de petites histoires en anglais, et quelques énoncés en allemand.
  • 3) Sur les mathématiciens : Comment les mathématiciens le font-ils ? ; Changer une ampoule ; absurdités attribuées à Euler, Galois, Hilbert, Erdös, Nash, Gödel, Russel, Gauss, Cantor, Fermat, Fourier, Klein, L’Hôpital, Occam, Pythagore, Shannon, Turing, Newton, Euclide, Hadamard, Leibniz, Hamilton, Pascal, Riemann, Feynman. Comment faire entrer un éléphant dans un frigo et un lion du Sahara dans une cage ? Et cinquante blagues en vrac impliquant les topologues, les probabilistes, les statisticiens, les logiciens, les algébristes, … 4) C’est un mathématicien, un physicien et … : 38 rencontres, dialogues entre étudiants et professeurs, perles légendaires, démonstrations bidon, contrepèteries et charades, une vingtaine d’échanges cocasses.
  • 5) Quelque secrets de la profession : 13 faits ; une centaine de traits ; les termes à la mode ; un test de pureté mathématique ; l’amour en mathématiques ; philosophie de comptoir ; comment faire une preuve et rédiger un article, …
  • 6) Petit intermède : 7 x 13 = 28.
  • 7) Anecdotes sur : R. Bellman, V. Boussinesq, G. Dantzig, K. Gödel, J. Hadamard, G.H. Hardy, J. Littlewood, D. Hilbert, H. Lebesgue, … L’humour de Bourbaki, les poissons d’avril ; l’hypothèse de Riemann et le Dernier Théorème de Fermat.
  • 8) Paradoxes, de Zénon, des anniversaires, de l’interro surprise, de géométrie, de Russel. 9) Citations de mathématiciens et de non mathématiciens à méditer, même si comme l’auteur on n ‘est pas d’accord avec telle ou telle.

L’ouvrage s’achève par une courte bibliographie qui permet de remonter aux sources internationales. L’index serait plus utile s’il respectait l’ordre alphabétique et s’il ne comportait pas des numéros de pages décalés allant jusqu’à 275 alors que l’ouvrage n’en comporte que 238 ! Ceci pourra facilement se corriger si, comme je le souhaite, une nouvelle édition sera vite indispensable.

Les dessins de Gilles Macagno viennent au bon moment pour aérer et compléter le texte d’un trait acéré.

Peut-être l’ouvrage effraiera-t-il tous ceux qui prennent plaisir à proclamer qu’ils ont toujours été nuls en maths (et que cela ne les a pas empêchés…), mais il fera rire et réfléchir non seulement tous les lecteurs du Bulletin et leurs élèves mais aussi tous les curieux.

Une fois que vous aurez dévoré ce livre, déposez-le sur une table dans un lieu passager  ; je ne donne pas dix minutes pour que le local s’emplisse de rugissements, de gloussements, de hurlements et d’éclats de rire. Une belle occasion de se détendre en cette période bien morose pour notre discipline.