Adhérer ou faire un don

Data mining et statistique décisionnelle, l’intelligence dans les bases de données.

Paul Louis Hennequin

- mars 2006 -

par Stéphane Tufféry,

Éditions TECHNIP, Paris, août 2005, 380 p.

ISBN 2-7108-0867-6.

L’expression data mining, qui mélange allégrement latin et anglais et n’a pas, semble-til, de traduction française, évoque l’exploitation d’une mine de données, telle, par exemple, celle que l’informatique permet de constituer à partir des tickets de caisse sur les produits consommés par les clients d’un magasin ; elle est apparue il y a une dizaine d’années, reprenant et développant, en vue de la prise de décisions, les techniques de l’analyse des données, construites dès l’apparition des premiers ordinateurs il y a plus d’un demi-siècle. Le data mining a lui-même engendré quelques enfants : scoring, web mining, text mining, et certains y voient l’une des dix technologies qui changeront le monde au XXIe siècle.

L’ouvrage présente le data mining en agrémentant l’exposé d’exemples variés, en détaillant les techniques et algorithmes ainsi que les méthodologies et principes de mise en oeuvre : 1. Panorama du data mining, 2. Le déroulement d’une étude, 3. Exploration et préparation des données, 4. Données commerciales, 5. Techniques de d.m., 6. Analyse factorielle, 7. Réseaux de neurones, 8. Classification automatique, 9. Recherche d’associations, 10 Classement et prédiction, 11. Scoring, 12. Facteurs de succès, 13. Logiciels, 14. Text mining, 15. Web mining.
Il se prolonge par deux annexes : la première donne des rappels de statistique, la seconde précise la législation en matière d’informatique et libertés, puis par une bibliographie commentée et un index.

Ce livre très riche et agréable à lire, malgré sa technicité, est destiné aux statisticiens et praticiens du d.m., aux utilisateurs et gestionnaires de bases de données mais aussi à tous les décideurs et aux étudiants en sciences économiques.
Il permettra aux enseignants de mathématiques de rafraîchir leurs connaissances en statistique et en informatique et de montrer à leurs élèves, en liaison avec leurs collègues économistes, comment leur discipline est utilisée dans le monde d’aujourd’hui.

Paul-Louis HENNEQUIN