Editorial du BGV n° 196

L’APMEP : une association qui fait du lien

- 20 septembre 2017 -

En juin dernier, un nouveau bureau a vu le jour prêt à relever, avec vous, de nouveaux défis pour l’APMEP. Parmi ceux-ci, renforcer encore le lien entre les adhérents nous tient particulièrement à cœur.

À compter du premier trimestre 2018, tous les adhérents seront abonnés à la nouvelle revue de notre association : « Au fil des maths – le bulletin de l’AMEP ». Cela comprend un envoi papier et un accès réservé à la version numérique sur le site apmep.fr.
Le fil rouge, thème choisi pour chaque numéro, sera décliné dans les rubriques suivant plusieurs axes, qui concerneront les différents niveaux d’enseignement (premier degré, collège, lycées, supérieur). Chacun aura le plaisir de recevoir dans sa boite aux lettres une revue dans laquelle il trouvera des articles qui correspondent à ses préoccupations professionnelles, mais aussi des articles lui permettant de mieux connaître ou comprendre le quotidien d’autres collègues, sans oublier une ouverture à la culture mathématique. La rubrique « Opinions » sera une tribune pour l’expression de réflexions qui nourriront les débats de l’APMEP. La publication papier sera augmentée d’une version numérique permettant de prolonger, au sein de dossiers, les échanges d’idées et d’expérimentation.

Adhérer à l’APMEP, c’est aussi avoir la possibilité de participer aux débats qui concernent l’enseignement des mathématiques et ils s’annoncent nombreux dans les mois qui viennent. En effet, en ce début d’année scolaire, le nouveau gouvernement a fait un certain nombre de déclarations : évaluations en CP et en 6ième, aménagement de la réforme de l’école obligatoire, projet d’évolution de la structure et des programmes des lycées, projet de réforme de l’entrée dans le supérieur, … L’APMEP doit s’exprimer sur ces questions.

Déléguer au niveau local l’organisation de l’enseignement permet certes de prendre en compte le contexte local (besoins, forces disponibles, compétences, …), mais on peut craindre que cela ne menace la cohérence nationale de notre mission d’enseignement. Penser un projet au niveau national pour promouvoir l’égalité des chances nécessite certes une réflexion locale, mais il faut conserver une réflexion globale et un pilotage au niveau national. Les échanges entre les différents acteurs et lieux de l’éducation sont fondamentaux pour cela.

Notre association, par sa structure régionale et nationale et la diversité de ses membres, est un lieu privilégié d’échanges et d’élaboration de propositions. Ses positions, votées par le Comité national, sont le fruit des débats menés au sein des Régionales, des commissions, des groupes de travail dans lesquels chaque adhérent est invité à s’exprimer. N’hésitez donc pas à entrer en contact avec vos responsables régionaux ou nationaux, à venir aux Journées Nationales, à participer aux diverses actions de votre Régionale, à parler de l’APMEP autour de vous, … La multiplicité des échanges enrichit notre réflexion, et plus nous serons d’adhérents, plus nous serons écoutés par l’institution.

Nous nous souhaitons à tous une très bonne année scolaire !

Le bureau