Editorial du BGV n°201

Un an après… bilan et perspectives

Si les adhésions à l’APMEP fonctionnent en année civile, les élections des responsables nationaux sont organisées suivant le calendrier scolaire. Le dimanche 24 juin dernier, de nouveaux membres ont rejoint le comité et un nouveau bureau a été élu (voir constitution dans le relevé de décisions du comité p. 3 du BGV 201 et sur le site). Dès l’après-midi le bureau s’est réuni pour prendre ses marques et penser à l’organisation de l’année prochaine. L’année qui vient de s’écouler fut riche en événements internes à l’association, mais aussi pour l’enseignement des mathématiques, et la prochaine s’annonce au moins aussi riche.

Du côté du fonctionnement interne à l’association, l’année 2017-2018 a été celle de la naissance d’Au Fil des Maths – le bulletin de l’APMEP. Notre revue existe désormais en deux versions : l’une papier que tous les adhérents et abonnés reçoivent par courrier postal, l’autre numérique, dont l’accès est réservé aux adhérents. La seconde contient des articles exclusifs. L’équipe de rédaction a fait tout son possible pour retrouver rapidement un rythme régulier de publication, les équipes numériques du site et de la revue ont travaillé ardemment pour un accès qui soit le plus aisé possible. Un grand bravo à eux tous !

Cette année fut aussi celle du développement de Mathscope, la plateforme d’accompagnement pédagogique dont la création à commencé il y a 4 ans. L’ensemble du programme de seconde est presque prêt et les premières utilisations en classe vont pouvoir commencer dès la prochaine rentrée (dans la région Grand-Est).

Ces deux événements un peu particuliers ne doivent pas nous faire oublier les activités habituelles de l’association : publication de brochures (la dernière-née étant « Prof de maths, un chouette métier ! »), mise à disposition sur le site de sujets et corrigés d’examens, brochure avec les sujets et corrigés des Olympiades (librement téléchargeable dans la boutique du site), réunions des groupes de travail, etc. L’engagement des collègues bénévoles est admirable, chacun consacrant du temps pour partager ses expériences et ses connaissances.

Du côté de l’enseignement des mathématiques, la multiplication des annonces du Ministre depuis un an nous a amenés à nous exprimer sur de nombreux sujets concernant l’ensemble de la scolarité de la maternelle à la fin du lycée. La commission premier degré s’est réunie plusieurs fois pour proposer une analyse de la « méthode de Singapour », ou plutôt pour essayer de préciser les contours du débat autour de cette « méthode » qui est si multiforme, selon que l’on parle de l’enseignement des mathématiques à Singapour ou des adaptations qui sont faites en France et ailleurs. L’APMEP a été consultée à diverses reprises : par la « mission Mathiot », par la « mission Villani-Torossian », par des représentants du CSP... Nous avons travaillé toute l’année en lien étroit avec des sociétés savantes et associations de mathématiques (ADIREM, SMF, CFEM, …*) mais aussi d’autres disciplines (UdPPC, APSES, SIF, AFEF…**). Le bureau s’est attaché à réagir rapidement chaque fois que cela était nécessaire, tout en gardant autant que possible le temps de la réflexion et de l’analyse.

Le nouveau bureau ne sera pas en reste. La réforme du lycée général et technologique est largement engagée : bien qu’aucun texte ne soit voté à ce jour, la structure présentée par le Ministre le 14 février dernier ne semble pas pouvoir être modifiée. Le travail de conception des programmes a commencé et nous restons plus que jamais mobilisés. Une réforme du lycée professionnel est aussi prévue (nous vous en avons parlé régulièrement dans le BGV et sur le site), le recrutement et la formation initiale devraient subir des changements.
Nous resterons vigilants sur ces questions, bien entendu.

Nous avons aussi des projets pour le fonctionnement de l’association : un groupe de travail se chargera de proposer des améliorations pour la communication interne et externe et un autre groupe est en cours de constitution pour réfléchir aux évolutions possibles du site internet.

Enfin, l’un des grands défis de la prochaine année pour notre association sera de renforcer le comité. Suite aux changements apportés au règlement intérieur, de nombreux postes vont être ouverts à candidature dans l’année qui vient, avec des durées de mandat comprises entre 1 et 4 ans. Le comité est l’assemblée décisionnaire de l’association, il est essentiel qu’il soit le plus représentatif possible de la diversité des adhérents : professeurs des écoles, de collège, de lycée professionnel, de lycée général et technologique, du supérieur, … Aucune compétence particulière n’est requise pour se présenter en dehors de votre expertise professionnelle. Alors si vous voulez participer activement aux discussions qui orientent les positions de l’APMEP, vous êtes les bienvenus !

* ADIREM (Assemblée des Directeurs d’IREM), SMF (Société Mathématiques de France), CFEM (Commission Française pour l’Enseignement des Mathématiques).

** UdPPC (Union des Professeurs de Physique et de Chimie), APSES (Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales), SIF (Société Informatique de France), AFEF (Association Française des Enseignants de Français).

 

Le bureau

Lire le BGV 201