Éditorial du BGV n°207

Le train fou des réformes

- 31 août 2019 -

Actuellement, l’APMEP est au cœur de nombreux chantiers. Elle travaille activement pour faire entendre sa voix au ministère au sujet des nombreuses réformes qui sont en cours afin de favoriser un enseignement de mathématiques de qualité pour tous. Entre la réforme du Lycée Général et Technologique, la réforme du Lycée Professionnel, la rédaction des nouveaux programmes, la réforme de la formation initiale, la réforme de la formation continue, le statut des fonctionnaires, … nous n’avons pas même le temps de souffler ! Il semble nécessaire de rappeler à notre ministère le proverbe « pierre qui roule n’amasse pas mousse ». Bousculer, malmener, forcer et au bout du compte générer l’urgence permanente produiront-ils des changements profonds dans l’Éducation Nationale ? Cela favorisera-t-il une meilleure réussite pour tous les élèves ? Nous ne cessons de le dire, nous réclamons du temps, mais le train fou des réformes est en route et seul le pilote semble être en mesure de l’arrêter.

Le Bureau 2018-2019 a été beaucoup sollicité, mettant ses membres et toutes les instances de l’APMEP parfois en « surchauffe ». Sur chaque front, il a répondu, argumenté, fait entendre la voix de l’association. Merci aux commissions qui ont alimenté les dossiers, proposé des réflexions, des analyses. Elles ont permis de défendre nos positions, de les diffuser, d’être présent dans les médias et réseaux sociaux. Plusieurs invitations nous ont été faites par les services du ministère, qui nous ont toujours attentivement écoutés. La réforme des lycées a été le point le plus chaud de cette tectonique ministérielle. Sur l’architecture du nouveau lycée, sur les programmes, sur l’incroyable absence de mathématiques dans le tronc commun de la voie générale, l’APMEP a réagi. Ce sujet restera bien entendu une des priorités du nouveau bureau, avec la réforme inquiétante de la voie professionnelle. Les autres chantiers n’ont pas été négligés pour autant : le projet Mathscope prend sa vitesse de croisière, la communication externe évolue, la réflexion sur la modernisation du site internet avance, la revue « Au fil des maths » séduit son public, de nouveaux groupes de travail naissent… et le nombre d’adhérents augmente.

En juin, un nouveau bureau s’est constitué, prêt à relever avec vous les nombreux défis. Dans la volonté de poursuivre le travail entrepris, il est fort de l’expérience de certains membres de l’ancien bureau, de militants expérimentés et convaincus, et d’un jeune président motivé et déterminé à faire entendre les revendications et les propositions de l’association. N’oublions pas également que l’association se nourrit du travail de nombreux militants qui mettent chaque jour leur énergie à la faire vivre et à diffuser ses principes et ses idées.

Nous souhaitons mettre l’accent sur la structure de la réforme de la voie professionnelle, organiser une collaboration avec l’UDPPC [1] et l’APBG [2] pour produire des ressources communes pour l’enseignement scientifique de la voie générale, mener un travail sur le rôle de l’oral en mathématiques et la préparation du nouveau grand oral. Si le ministère nous a affirmé, lors de l’audience du 18 juin dernier, travailler à des documents d’accompagnement pour cette épreuve, des ressources partagées seront aussi nécessaires pour aider les collègues de lycée.

Nous resterons vigilants et mobilisés en particulier pour la garantie d’ouverture et de financement des options de terminale générale. Nous continuerons à militer pour un enseignement spécifique de mathématiques dans le tronc commun de première et terminale générales. Nous suivrons l’évolution de la mise en place du plan Villani-Torossian, en particulier sur le suivi des différents dispositifs et les liens avec la formation continue des enseignants. Nous serons attentifs à la transformation de la formation initiale et continue et ferons le nécessaire pour être garants d’une formation de qualité pour chaque enseignant.

Ensemble, nous arriverons à faire entendre notre voix et nos convictions. Plus que jamais nous avons besoin de vous, par votre implication qu’elle soit modeste ou grande, au niveau local ou national, par vos échanges avec vos collègues, membres ou pas de l’APMEP, par la diffusion de nos ressources et pour le bien de nos finances, par vos adhésions et la déclaration des photocopies de nos brochures ou des annales disponibles sur le site.

Nous souhaitons à tous de très bonnes vacances.

Retour vers le BGV 207

Le Bureau


[1] Union Des Professeurs de Physique-Chimie

[2] Association des Professeurs de Biologie et Géologie