Informations de l’Inspection Générale relatives aus épreuves pratiques au bac S

Rémi Belloeil

- 9 novembre 2006 -

Informations sur les épreuves pratiques en Terminales S.

Actuellement une expérimentation a lieu sur l’introduction d’une épreuve pratique de Mathématiques au baccalauréat S. Cette épreuve pratique devrait voir le jour pour le bac 2008.

Monsieur Moisan, Doyen de l’Inspection Générale de Mathématiques nous a donné les informations suivantes et il a précisé qu’il souhaiterait que cette épreuve débute en juin 2008. (Voir plus loin les questions posées par la commission lycée, leurs réponses par Mr Moisan aux Journées Nationales ; les moyens pour participer au débat dans l’association ainsi que les prises de positions de l’association).

Diffusion

Dès que possible, vers la mi novembre 2006, l’Inspection Générale diffusera les informations officiellement et le plus largement possible. C’est l’opportunité des Journées Nationales de l’APMEP qui l’a conduit à entamer un dialogue sur le sujet avec les enseignants et leurs représentants.

Motivations

- Utilisation des TICE (Techniques de l’Information et de la Communication dans l’Education). Constatant que l’emploi des TICE dans les classes n’évolue plus, le pilotage par l’examen devrait amener tous les enseignants à les utiliser ; la pratique des Mathématiques ne se fait plus comme il y a 30 ans, leur enseignement doit évoluer et tenir compte de l’évolution des techniques.
- Réagir face à la décroissance inquiétante des effectifs dans la spécialité Mathématiques.

Modalités

Cette épreuve ne doit pas créer une difficulté supplémentaire. Un professeur examinerait 4 élèves (mais pas ses élèves) pendant 1 heure sur un même sujet tiré au sort parmi un lot de sujets. Ce lot comporterait 5 à 10 sujets (selon la taille de l’établissement) choisis par les enseignants de Terminale S du lycée parmi une liste de 50 sujets diffusée deux mois avant la session du baccalauréat. Cette liste serait elle-même issue d’une banque de données de 100 à 200 situations diffusées publiquement. Une situation permet d’engendrer plusieurs sujets en changeant des valeurs numériques ou paramètres sans changer la nature de l’épreuve et des connaissances en jeu. Pour les spécialistes un lot sera constitué, il comportera environ 1/4 de sujets portant sur la spécialité. Dans une même salle informatique, on pourrait avoir 3 examinateurs avec 12 élèves.

Documents liés à chaque sujet

-  Un descriptif (diffusable à tout public) qui indique d’une part les compétences TICE utiles, d’autre part les connaissances et savoir-faire mathématiques requises.
-  Une fiche élève comportant le sujet avec des indications demandant explicitement d’appeler l’examinateur pour valider certains résultats (figure géométrique dynamique par exemple).
-  Une fiche pour l’examinateur qui indiquera quelles sont les indications « gratuites » (par exemple comment retrouver la commande « Trace » d’un logiciel de géométrie) et celles « payantes » qui seront données pour aider l’élève à continuer en dépit d’une erreur ou d’un manque de compétence.
-  Une fiche d’évaluation.

Actuellement 28 sujets sont expérimentés dans un panel de 8 académies et les 4 documents sur chacun d’eux seront diffusés dès que possible. L’expérience est suivie par 5 IPR, 5 professeurs et l’Inspection Générale. Dans chaque lycée qui participe à l’expérimentation, toutes les classes de Terminale S passeront l’épreuve pratique entre le 8 et le 20 janvier 2007. L’Inspection Générale a conscience de faire l’expérimentation avec des équipes dynamiques et sera prudente dans l’interprétation des résultats.

Exemple de sujet

Une suite arithmético-géométrique convergente est donnée ($u_{n+1}=au_n+b$ avec $|a|< 1$) l’élève doit conjecturer la limite $L$, étudier la suite $(v_n )$ définie par $v_n=u_n-L$ puis conclure pour $(u_n )$. Dans les sujets interviendra systématiquement une partie mathématique mais de manière limitée. Les premiers sujets reçus étaient trop difficiles et trop longs. Cette année, beaucoup de sujets s’appuient sur le programme de Première, puisque l’expérimentation a lieu en janvier.

Document suivant