La position du comité sur l’épreuve pratique en TS

- 1er février 2007 -

Texte voté au comité des 18 et 19 novembre 2006

Le forum

Les informations

L’APMEP souhaite développer les différents aspects de l’activité mathématique des élèves, en particulier : expérimenter et conjecturer, construire des objets, déterminer un ensemble de points, et pour cela choisir l’outil adapté, prendre des initiatives, et analyser les résultats de ses tentatives.

Une épreuve pratique au baccalauréat est proposée par l’Inspection Générale de mathématiques pour la session 2008 pour développer l’usage des TICE et attirer davantage d’élèves vers la spécialité Mathématiques. Elle ne peut être envisagée dans un délai aussi court, ni sans l’adhésion d’une large majorité d’enseignants.

Une telle innovation nécessite que les élèves disposent de deux années pleines pour s’y préparer, à dater de la diffusion des conditions de l’examen, d’exemples de sujets, et du bilan de l’expérimentation.

Ce temps est aussi nécessaire pour que les établissements s’équipent suffisamment en matériel à la disposition des cours de mathématiques. Cette épreuve n’attirera pas davantage d’élèves vers la spécialité mathématiques de la série S si l’écart reste aussi important entre les exigences de l’épreuve d’examen et le temps disponible pour sa préparation. Au contraire, tenter de développer des capacités différentes dans le cadre actuel conduirait à une surcharge de travail et à un survol des notions qui ne pourraient que décourager plus d’élèves encore.

Nous demandons un renforcement de l’horaire de mathématiques de la série S et une définition plus précise et plus restreinte des compétences et connaissances exigibles au baccalauréat.

Les enseignants n’auront la capacité d’intégrer d’autres approches et d’autres outils dans leur pratique que si l’épreuve devient abordable et pas seulement par les très bons élèves.

En conséquence,

  1. Nous refusons qu’une telle épreuve soit organisée dés juin 2008,
  2. Nous réclamons une année supplémentaire pour élargir l’expérimentation et approfondir la réflexion avant sa mise en place,
    Dés maintenant :
  3. Nous demandons un horaire supplémentaire, et à défaut des allègements de programme,
  4. Nous réclamons des sujets d’examen qui testent le cœur du programme et non ses marges.

Les informations

Le forum