Adhérer ou faire un don

Le mythe climatique.

Paul Louis Hennequin

- 5 juillet 2010 -

par Benoît Rittaud.

Le Seuil, février 2010.

206 p. en 14 × 20,5, 17 €.

ISBN 978-2-02-10113-2.

Ce livre polémique oppose les « carbocentristes  » dont la thèse est que nous vivons depuis le début de l’ère industrielle une période de réchauffement climatique causée par l’activité humaine et les « sceptiques » qui mettent en doute certaines observations et certains modèles dans un débat qui prend une place importante dans l’actualité.

En bon mathématicien soucieux de popularisation des mathématiques (il a déjà publié plusieurs livres et anime les « Promenades mathématiques »), Benoît Rittaud se place du côté des sceptiques et décortique les failles du système concernant en particulier la démarche statistique et les extrapolations abusives.

Prologue : Une tragédie planétaire (les canaux de Mars).

- 1. L’armée de l’ombre :
Un siècle de retournements ; la victoire du chaud : les thèses du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat) ; les masses silencieuses ; les troupes sceptiques.
- 2. Grandeur et misère d’une courbe :
La douce époque médiévale ; quand la foudre frappe ; premières escarmouches ; l’analyse en composantes principales ; la quête de l’alignement ; une étrange persistance ; une analyse plus précise ? Le rapport Wegman ; fin de partie ? une lutte sans merci.
- 3. Cassons les thermomètres !
Dix ans sans réchauffement ; le retour du froid ; un thermomètre global ; stations des villes, stations des champs ; le code de l’urbanisme  ; le sens de la mesure ; danse de courbes ; la foire aux hypothèses ; la dangereuse puissance de l’imagination ; l’inégalité de Koksma ; modifier les poids plutôt que les points.
- 4. La religion du probable :
La géométrie du hasard ; un étrange pari ; le pari de l’alarmisme ; les failles du pari ; extrémisme sceptique ? « très probable » ; quantifier l’incertain ; le GIEC est-il fréquentiste ou bayésien ? ; un vernis de probabilités  ; la cote des chevaux ; une lutte sans inconvénient ?
- 5. L’avenir climatique :
Une mécanique bien huilée ; l’invasion de l’ordinateur ; le genre du modèle ; l’irruption du chaos ; décrire pour prévoir ; un « consensus » des modèles ? ; les modèles face aux observations ; la dissymétrie des erreurs ; complexité, efficacité.
- 6. Naissance d’une pseudo-science :
Des couples maudits : du carbocentrisme à la climatomancie ; la difficile démarcation  ; à la recherche d’un critère ; qu’y a-t-il de commun entre les pseudo-sciences ? ; archaïsme et modernité des pseudo-sciences  ; les non-preuves ; la science orwellienne ; scientificité du scepticisme.

Épilogue. Panthéon sceptique.

Cet essai repose sur une très vaste documentation détaillée à la fin de chaque chapitre et contenant l’adresse de nombreux sites de la toile mis à jour en permanence.

Le livre se lit d’un seul trait et incite le lecteur à participer au débat

Paul-Louis HENNEQUIN