Adhérer ou faire un don

Les Machines Arithmétiques de Blaise Pascal.

Marc Roux

- 20 septembre 2012 -

par Nathalie Vidal et Dominique Vogt.

Édité par le Muséum Henri-Lecocq de Clermont-Ferrand.

76 pages en 17 x 2. Prix : 7€.

ISBN : 978-2-9528068-4-8.

Blaise Pascal, né à Clermont-Ferrand, entreprit à 19 ans la conception et la réalisation de la première machine à calculer, avec report automatique des retenues ; le premier exemplaire vit le jour trois ans plus tard ; on en recense actuellement huit (plus une « tardive », construite après sa mort), communément appelées Pascalines, dont deux sont dans sa ville natale, et quatre au musée des Arts et Métiers, à Paris.

De plus le muséum Henri-Lecocq a fait réaliser en 2004 une reproduction utilisée pour des démonstrations publiques du fonctionnement.

L’intégralité de ces machines est présentée dans un opuscule luxueux, sur papier glacé, avec une abondance de photographies en couleurs de haute qualité artistique et technique.

Chaque machine est aussi un objet d’art, réalisé en laiton et ébène, avec blasons et motifs décoratifs. On trouve également dans l’ouvrage :
- Un avant-propos de Paul-Louis Hennequin, qui situe la Pascaline dans l’histoire du calcul, chaînon entre les jetons et l’ordinateur, au même titre que le boulier ou le calcul «  à la plume  ».
- Une préface de Mickaël Lebras, qui souligne les contributions à la rédaction de Dominique Descotes, Paul-Louis Hennequin et Serge Roubé.
- Une biographie succincte de Blaise Pascal.
- Une description générale des machines, de leur mécanisme, de leur principe de fonctionnement, de leur utilisation pratique pour chacune des quatre opérations.
- Une description de chacune des dix machines (huit originales, une tardive, une reproduction), avec leurs particularités : cinq sont prévues pour les calculs en livres, sols et deniers, une en toises, pieds, pouces, lignes, les autres sont purement décimales ; avec des indications historiques sur chacune.
- Un récit de la restauration des machines de Clermont-Ferrand.
- Une bibliographie.

Par la clarté de sa rédaction, la richesse de sa documentation, autant que par la beauté de ses illustrations, ce petit livre séduira à coup sûr les amateurs d’histoire, les amateurs de beaux objets, les amateurs de technologie inventive, et bien sûr les amateurs de mathématiques.

(Article mis en ligne par Christiane Zehren)