Adhérer ou faire un don

Les manuels d’arithmétique pour les marchands dans la France du XVe siècle

Maryvonne Spiesser

Résumé de l’article

L’Université médiale a privilégié l’apprentissage d’arts comme la grammaire et la logique, mais dès la fin du Moyen Age une tradition nouvelle se forge à l’intérieur de l’arithmétique pratique, liée à la nécessité de formation des futurs marchands.
L’auteur nous donne une idée du contenu de ces enseignements, en soulignant les influences italiennes. Il nous donne deux exemples de problèmes concrets traités : le partage des biens dans une association et la gestion des contrats commerciaux.
L’exposé des méthodes est surtout algorithmique, mais ces mathématiques marchandes ont eu des prolongements théoriques et certains auteurs ont utilisé ce contexte comme terrain d’étude et de réflexion. Ce courant va perdurer jusqu’au début du XXème siècle.

Plan de l’article

  • Introduction
  • I. Les arithmétiques commerciales en France
    • Les influences
    • Modes d’enseignement
    • Les contenus mathématiques et la constitution d’un type d’arithmétique propre au sud de la France
  • II. Les problèmes
    • Des situations directement tirées de l’organisation du commerce
    • Problèmes « plaisants et délectables »
  • Conclusion
  • Indications bibliographiques

- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)