Les mathématiques : quelle préhistoire ?!

Olivier Keller

Résumé

Après avoir présenté les sources disponibles (industrie lithique, art pariétal), l’auteur argumente en faveur de la thèse de la "gestation" durant la préhistoire de certains concepts fondamentaux des mathématiques : surface, ligne, point, rectangle, nombre.

Plan de l’article

  • 1- Géométrie de l’industrie lithique paléolithique
    • 1-1 Industrie oldowayenne : premiers débitages, premiers façonnages
    • 1-2 Industrie acheuléenne : bifaces
    • 1-3 Industries levaloisienne et laminaire : débitage systématique
    • 1-4 Attention aux mots !
  • 2- Géométrie de l’art pariétal et du décor mobilier
    • 2-1 Surface
    • 2-2 Ligne et point
    • 2-3 Rectangle
  • 3- L’invention [1] du nombre
    • 3-1 L’un-multiple créateur
    • 3-2 Bijections qualitatives
    • 3-3 Passage au nombre
  • Ouvrages de l’auteur sur le sujet

- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Catherine Ranson)

[1] Ce titre sous-entend que le nombre est une invention humaine, inaccessible même à nos cousins chimpanzés, et qui ne résulte pas d’un « sens » inné. Pour une critique détaillée des thèses du courant représenté en France par Stanislas Dehaene, on pourra consulter le texte d’un atelier lors des Journées nationales de Toulouse : www.apmep.fr/IMG/pdf/P1-28-c... rendu.pdf