Lettre de la Régionale - juillet 2022

- 23 juin 2022 -

APMEP Haute Normandie
Lettre de la Régionale
Juillet 2022

Des nouvelles de la régionale

Le bureau de la régionale s’est réuni le mercredi 22 juin. Rencontre appréciée car pour la majorité, nous nous sommes retrouvés en présentiel, chose rare depuis quelques temps. Cela a été l’occasion de parler de l’engagement de chacun, passé et futur, au sein de l’association. La prochaine rencontre du bureau se fera juste avant la rentrée scolaire, avec en ligne de mire l’organisation des Journées Nationales 2024 au Havre. Vaste chantier en perspective !

Au Havre justement, un groupe, composé de collègues enseignant à différents niveaux, se met en place pour concevoir des activités et intervenir dans des classes, avec comme objectif une réalisation faite par les élèves. Vous pouvez suivre ce projet sur le site de la régionale.

Autour de nous

La revue AU FIL DES MATHS n° 540 nous a permis de découvrir le parcours hors du commun de Manu Houdart. Certains ont eu la chance de l’applaudir dernièrement à Rouen, lors de son passage au Théâtre à l’Ouest. Une soirée pleine d’humour et de « Waooh » pour ce spectacle « Very Math Trip » que vous aurez la possibilité de voir lors des prochaines Journées Nationales à Jonzac !

Infos du national

À propos des Journées Nationales 2022 qui ont lieu à Jonzac du 22 au 25 octobre prochain, le BGV spécial journées est paru et vous pourrez vous inscrire très prochainement. Mais dès à présent les organisateurs vous conseillent de réserver un logement car au mois d’octobre, le site thermal de Jonzac est encore occupé par les curistes. Vous trouverez des renseignements sur le site des journées.

Lors du dernier comité Claire Piolti-Lamorthe a été élue présidente nationale. Elle succède à Sébastien Planchenault.

Voir plus loin, autres perspectives

Les perspectives proches, ce sont les vacances ! Voici deux jeux qui pourront égayer vos rencontres estivales…

Les deux jeux sont présentés dans le livre Comment faire du calcul un jeu d’enfant. Le premier, « Concertum » demande un matériel assez réduit et comme son nom l’indique, de la concertation ! Le second, « Tic – Boum » ne nécessite aucun matériel et peut se pratiquer en toute circonstance !

Concertum :

Nombre de joueurs : des groupes de trois personnes et un meneur de jeu.

Remarque : selon l’honnêteté de certains joueurs, il peut se révéler utile de désigner plusieurs meneurs de jeu !

But du jeu : Pour une équipe de trois joueurs, il s’agit d’adopter une stratégie permettant d’obtenir tout nombre naturel compris entre 0 et 27 comme somme de trois nombres naturels compris entre 0 et 9.

Matériel : au choix…

  • Des jeux de 52 cartes en nombre suffisant pour que chaque joueur dispose des cartes d’une couleur : as, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8,9 et valet qui vaudra zéro.
  • Pour chaque joueur, un carton effaçable sur lequel il écrira son nombre choisi.
  • Les doigts de chaque joueur pour former le nombre qu’il choisit… Mais attention aux litiges !!!

Déroulement du jeu :

  • Les trois joueurs de chaque équipe disposent d’une durée limitée pour s’accorder sur une stratégie commune. Passé ce délai, les joueurs n’ont plus le droit de se concerter. Attention au respect de la règle !
  • Le meneur de jeu demande un nombre cible compris entre 0 et 27.
  • Sans aucune communication avec ses partenaires, chaque joueur choisit le nombre qu’il va donner : carte à jouer, nombre écrit sur le carton, préparation des doigts…
  • Au signal du meneur de jeu, chaque joueur montre le nombre qu’il a choisi. Si la somme des trois nombres présentés par une équipe est égale au nombre cible, l’équipe marque un point.
  • Entre deux propositions de nombres cibles, une équipe peut demander un temps de concertation.
  • Quand on arrête le jeu, les équipes gagnantes sont celles qui ont le plus de points.

Variantes possibles :

  • On peut augmenter ou diminuer le nombre de participants par équipe et modifier en conséquence l’intervalle pour le nombre cible.
  • On peut également changer les nombres utilisables en modifiant toujours en conséquence l’intervalle de référence.

Tic – Boum :

Nombre de joueurs : indifférent

But du jeu : Reconnaître les multiples de 7 et les nombres naturels dont l’écriture décimale comporte le chiffre 7.

Déroulement du jeu :

  • Les joueurs se placent dans un certain ordre ; le premier joueur dit « un », le deuxième « deux », le troisième « trois » et ainsi de suite. Quand le dernier joueur a parlé, le premier continue la suite des nombres entiers naturels.
  • Lorsqu’un nombre comporte le chiffre 7 dans son écriture décimale, ou est un multiple de 7, il ne doit pas être énoncé. Dans le premier cas (le nombre comporte le chiffre 7 dans son écriture décimale), le joueur doit dire « Tic ». Dans le deuxième cas (le nombre est un multiple de 7), le joueur doit dire « Boum ». Et si les deux cas se présentent, le joueur utilise les deux onomatopées : par exemple,
    • 47 s’énonce « Tic »
    • 28 s’énonce « Boum »
    • 70 s’énonce « Tic – Boum »
    • 77 s’énonce « Tic – Tic – Boum »
  • Tout joueur qui se trompe est pénalisé d’un point ou sort du jeu…
  • On peut choisir d’aller jusqu’à cent… ou plus…

Variantes possibles :

  • On peut remplacer 7 par un autre entier naturel inférieur à 10.
  • On peut ajouter un autre nombre avec d’autres onomatopées…
Ambiance assurée !!!

Et si vous cherchez une sortie alliant art et mathématiques, vous pouvez vous rendre au Musée des Beaux-arts à Rouen : l’exposition « Nadja, un itinéraire surréaliste » présentera, entre autre, des modèles mathématiques de l’IHP.

Bonnes vacances à tous et rendez-vous en septembre…
Pour rester en lien :
Site : https://www.apmep.fr/-Haute-Normandie-
Adresse mail : apmephautenormandie@gmail.com
Compte Twitter : @ApmepHN
Juillet 2022

Version pdf de l'article  

Pour contacter l’auteur

 

Article mis en ligne par Daniel Lecouturier