Lettre à la directrice de la DGESIP lettre du 5 avril 2013

Chronique d’une mort annoncée

Les IREM perdent leur subvention du ministère de l’Enseignement supérieur.

Est-ce le redressement promis de la formation continue ?

Madame la Directrice générale,

La DGESIP [1] a décidé de ne plus soutenir financièrement les Instituts de recherche sur l’enseignement des mathématiques (IREM) organisés en réseau autour de l’Assemblée des directeurs d’IREM (ADIREM) et de leur Comité scientifique.

L’APMEP est à l’origine de la création de ces Instituts en 1969. Les IREM ont une expertise reconnue qu’ils mettent à disposition des enseignants. Ils permettent un travail collaboratif des professeurs du primaire, du secondaire et du supérieur, dans les domaines de la formation initiale, de la formation continue, de la recherche pédagogique et didactique et de la diffusion de nombreuses publications scientifiques.

C’est donc tout un pan de la recherche sur l’enseignement des mathématiques qui va s’écrouler. La formation continue, démantelée par les législatures précédentes, reposait pour une bonne partie sur le réseau des IREM. Elle est présentée comme une priorité par le ministère. Cette décision va donc à l’encontre des récentes orientations.

Nous souhaitons attirer votre attention sur le risque très important de détruire l’immense travail déjà engagé dans de nombreuses académies et ce pour les années à venir.

Nous vous demandons avec force de revenir sur cette décision.

En espérant que notre sollicitation sera prise en compte, je vous prie d’agréer, Madame la Directrice générale, l’assurance de mes meilleures salutations.

 

Éric Barbazo
Président de l’APMEP

 

Notes

[1DGESIP : Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle

Les Journées Nationales
L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations
Base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP