Adhérer ou faire un don

Philosophie de l’interdisciplinarité,

Correspondance (1999-2004) sur la recherche scientifique, la modélisation et les objets complexes.

Paul Louis Hennequin

- mars 2006 -

Par Jean-Marie Legay et Anne Françoise Schmidt,

Éditions PETRA, collection Transphilosophiques, Paris, novembre 2004, 300 p.

ISBN 2-84743-004-3, Prix : 25 €.

L’ouvrage rassemble la correspondance échangée entre un naturaliste, spécialiste de biométrie associé au pilotage de grands programmes à finalité écologique ou médicale qui doivent coordonner des spécialistes de nombreuses disciplines, et une philosophe, spécialiste d’épistémologie (et de ses relations avec la philosophie des sciences) et de philosophie contemporaine (Poincaré, Couturat, Russel, …).
Les cinquante lettres s’échelonnent du 15 septembre 1999 au 29 juillet 2004 et les thèmes abordés évoluent de l’une à l’autre : existence d’objets complexes ; critères de scientificité ; vérité et réalité  ; objet donné ou construit ; retour à la réalité ; compliqué et complexe ; niveau de complexité et multiplicité des philosophies ; usage des outils ; usage des outils et informatique  ; premières conséquences de la complexité  ; décision de la complexité ; approche scientifique ; épistémologie, hypothèse, modèle  ; critères de scientificité ; acquisition des données ; identification de la science ; évolution des résultats scientifiques ; démarcation entre disciplines ; sur la question de l’urgence  ; urgence, patience, futur ; y a-t-il une demande sociale ? ; pour une analyse de la demande sociale ; introduction au débat sur les modèles ; modèles et modélisations ; modélisation, objectifs, hypothèses ; modélisation et articulation des modèles ; modélisation et interdisciplinarité ; le champ des mathématiques et autres disciplines ; applications ou origines ; à propos de l’homme moyen ; moyenne et variance ; science et politique ; science et politique, les femmes et la science ; science, production, politique ; recherche scientifique et production ; positionnement social de la recherche ; positionnement social de la recherche et recrutement  ; résistance, éthique et recherche ; hypothèse et expérience ; épistémologie française, hypothèses ; complexité et pédagogie, observation et expérience ; sur le principe de complexité ; experts et expertise ; expertise et responsabilité ; pluridisciplinarité et formation  ; pédagogie et multiplicité ; mesure ; mesure, grandeur et quantité ; à propos « d’incertitudes scientifiques » ; continuités dans l’histoire de l’épistémologie. Une trentaine de notes précisent les citations tout au long du texte ; la bibliographie proposée comporte une centaine de références ; deux index des matières et des noms permettent de s’y retrouver.

Changer les relations entre philosophes et scientifiques suppose un travail théorique de fond et la transformation des thèses philosophiques en hypothèses ; c’est pourquoi ces lettres montrent la multiplicité des problèmes et de leurs solutions et le foisonnement des objets de recherche.

Une lecture enrichissante qui nous aide à réaliser combien ont changé depuis cinquante ans et la place de la science et la vision qu’en a la philosophie

Paul-Louis HENNEQUIN