Proposition de loi sur la formation des maîtres

Inquiétude de la Conférence des Présidents d’Associations de Professeurs Spécialistes.

La proposition de loi relative à certaines dispositions encadrant la formation des maîtres déposée sur le bureau de l’Assemblée Nationale et devant être débattue le 8 février précise dans une de ses dispositions que la formation des maîtres serait « assurée notamment par les universités ».

Les associations soussignées représentatives des disciplines de l’Education Nationale et membres de la Conférence des Présidents d’Associations de Professeurs Spécialistes s’inquiètent de cette formulation. L’adverbe « notamment » suggère en effet que d’autres institutions que l’Université seraient susceptibles d’assurer cette formation.

Très attachées à une formation disciplinaire solide, scientifique et pédagogique, sanctionnée par un concours national (agrégation, CAPES, CAPET ou CAPLP), elles demandent que cette proposition soit retirée et que la formation des professeurs soit maintenue et assurée dans le cadre de l’Université.

 

Les signataires

 

Les Journées Nationales
L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations
Base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP