Quelques remarques à propos de l’article de Jean-Yves Larrieu sur l’enseignement de la logique