Compte rendu de la rencontre avec Jean-Marc Huart

Vendredi 28 mars

Jean-Marc Huart est le conseiller chargé des lycées professionnels de Xavier Darcos.

Les bacs professionnels datent de 1985, ils n’ont pas été touchés depuis leur création, il n’est donc pas scandaleux au bout de 23 ans, de les rénover. D’autant plus qu’ils sont confrontés à deux problèmes majeurs : attractivité, qualification des jeunes. Sur cent élèves qui rentrent en seconde professionnelle, seuls un peu plus de trente seront présents en terminale bac pro, pour un pourcentage de réussite entre 70 et 80% au baccalauréat. Dans les expérimentations des bacs pros en trois ans, il semble que les déperditions soient bien moindres. En outre le taux de chômage est beaucoup plus important à la sortie du BEP, qu’à la sortie d’un bac professionnel.

L’organisation des études

Entre les deux années de BEP et les deux années de bac professionnel, il y a des doublons dans les notions enseignées. Il est donc tout à fait possible pour la majorité des bacs pros de les passer à trois ans. Les référentiels du bac pro sont inchangés. Les CAP ne sont pas touchés par cette nouvelle organisation, il en sera même créé de nouveaux.

Un BEP dit rénové trouvera sa place dans le cursus en trois ans. Une commission travaille sur un diplôme intermédiaire de niveau 5.

Les secondes professionnelles seront relookées. Il y a actuellement autant de secondes que de bacs professionnels (73 bacs pros actuellement). Elles vont être regroupées par types, elles seront un peu moins spécialisées : 17 types devraient ainsi être proposés. 13 filières seront spécifiques aux bacs pros sans BEP. Cela donne une trentaine de secondes professionnelles. La professionnalisation de la seconde reste une volonté forte. La grille horaire de la classe de seconde devrait être calquée sur celle de la première année de BEP.

Le calendrier

La mise en place de la réforme se fera à la rentrée 2009. En 2008, il y aura une extension de l’expérimentation. Mais cette expérimentation va créer des difficultés d’organisation et des cafouillages entre les bacs pros trois ans et les bacs pros quatre ans.

Pour les programmes, le pilotage est national, mais les adaptations sont académiques. Nous n’avons pas obtenu de réponse sur la date de parution des nouveaux programmes.

Les passerelles
Il existera de multiples passerelles entre les différents cursus :
 de la seconde professionnelle vers les CAP,
 du post CAP vers la première bac pro,
 de la première bac pro vers la première technologique.

Le bac professionnel reste un diplôme de fin d’études. Il n’a pas pour vocation d’alimenter les STS.

Des travaux sont en cours sur les grilles horaires. Il est prévu de créer en seconde un accompagnement individualisé, module de remédiation, en groupes à effectif restreint, dans les disciplines générales.

Les troisièmes DP 6 ne sont pas touchées.

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP