Lettre au ministère concernant les L.P.

Pascale Pombourcq, Présidente de l’APMEP
à
Monsieur Jean-Marc Huart
Ministère de l’Education Nationale, PARIS

Monsieur,

L’APMEP, association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public, a été reçue le 11 février par Mark Sherringham. Nous avons abordé l’entretien par des questions sur les réformes en cours et donc sur le lycée professionnel. N’étant pas spécialiste du sujet, il a préféré nous donner vos coordonnées. C’est donc de sa part que nous nous permettons de vous contacter.
Nous sommes sollicités par nos collègues des lycées professionnels sur plusieurs points :

  1. Quel est le calendrier de mise en place de la réforme des baccalauréats professionnels en trois ans ? Comment seront-ils choisis ?
  1. Pour les baccalauréats qui vont passer à trois ans dès la rentrée 2008, quels seront les horaires de mathématiques ? Quels seront les programmes en vigueur et quelle sera la procédure de leur réécriture ? Quand seront-ils soumis à la concertation ? Les délais semblent très courts !
  1. Dans le cadre d’un cursus en trois ans, que deviendront les BEP ? Quelles portes de sortie auront les élèves qui ne se sentent pas capables de décrocher un baccalauréat professionnel, et que deviendront les classes de premières d’adaptation qui permettent à certains élèves de rejoindre les filières technologiques ?
  1. De plus en plus d’élèves de baccalauréats professionnels sont admis en sections de techniciens supérieurs. Mais l’écart de connaissances entre les deux cursus est souvent important et de nombreux étudiants se retrouvent en difficulté dans les matières générales. Avec une année de scolarité en moins, les écarts ne risquent-ils pas se creuser encore ? Un dispositif a-t-il été prévu pour compenser ce handicap supplémentaire ?
  1. Que vont devenir les sections où le baccalauréat professionnel n’existe pas ? La création de nouvelles spécialités de baccalauréat professionnel est-elle envisagée ?

Comme vous le voyez, les interrogations et donc les inquiétudes de nos collègues sont nombreuses. Nous aimerions pouvoir vous les exposer de vive voix. Nous espérons que vous accepterez, pour cela, de nous recevoir.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments respectueux et dévoués à une formation mathématique de qualité.

L’APMEP

Brochures & Revues
Ressources

Actualités et Informations

Actualités et Informations avec nos partenaires

Base de ressources bibliographiques

Publimath, base de ressources bibliographiques

 

Les Régionales de l’APMEP

les Régionales de l'APMEP