Adhérer ou faire un don

L’enseignement de la géométrie en France et en Italie : quels choix et quels effets sur la formation des élèves

Celi Valentina

Résumé de l’article

L’organisation scolaire est à peu près semblable en France et en Italie, mais le passage de l’Ecole Inférieure (11-14 ans) à l’Ecole Supérieure (14-19 ans) est marqué par un examen obligatoire. En Italie, la tradition Euclidienne est très forte, l’auteur le souligne en donnant les instructions officielles relatives aux transformations géométriques, au théorème de Thalès et à la présentation des aires. Des copies d’élèves des deux pays permettent de faire des comparaisons, en particulier sur les outils de démonstration utilisés par les élèves. En Italie les grandeurs géométriques, notamment les aires, sont traitées explicitement, alors qu’en France le passage au numérique est plus rapide. Une réflexion semble nécessaire visant à donner plus de sens et de cohérence aux contenus que l’on enseigne.

Plan de l’article

  • Introduction
  • I. Le système scolaire italien
  • II. Dans l’enseignement secondaire italien, l’organisation des contenus géométriques
  • III. « Le triangle des milieux : un problème de périmètre et d’aire »
  • IV. En guise de conclusion

- Télécharger l’article en pdf dans son intégralité

(Article mis en ligne par Armelle BOURGAIN)